Les dirigeants de l’OTAN s’entretiennent avec les troupes lors de la réunion du trident

Amiral de marine James G. Foggo III

L’amiral de marine James G. Foggo III, commandant du commandement de la force interarmées alliée à Naples, des US Naval Forces Europe et des US Naval Forces Africa, s’est entretenu avec les troupes de l’OTAN en Norvège hier, alors que l’exercice Trident Juncture entamait sa phase de clôture.

 

 

Les soldats participent à un exercice de l'OTAN.

 

 

Foggo, qui a exercé les fonctions de commandant de l’exercice, a salué les efforts déployés par les forces de l’OTAN en Norvège, en Suède, en Finlande et en Islande au cours de l’exercice.

 

 

Les soldats allemands à bord d'un balbuzard.

 

 

« La force de l’alliance réside dans notre capacité à nous réunir au moins une fois par an pour un sommet, mais tout le temps en tant que militaires et à mener des auto-évaluations et des améliorations », a déclaré l’amiral.

  • Trident Juncture était le plus grand exercice de l’OTAN depuis 2015 et le plus important du genre en Norvège depuis les années 1980.
  • Environ 70 navires, 250 aéronefs et 2 100 conteneurs de quelque 250 cargos ont été déchargés en Norvège, ainsi que près de 10 000 véhicules, chars, véhicules lourds et ponts portatifs.
  • Les conditions météorologiques extrêmes ont mis à l’épreuve la force multinationale, qui comptait plus de 50 000 participants de 31 pays.