Muscle sterno-cléido-mastoïdien : Que retenir ?

Le corps humain dispose de plusieurs organes pour son bon fonctionnement. Chaque organe jouant un rôle indispensable, les mauvaises habitudes et pratiques quotidiennes sont la cause de plusieurs dysfonctionnements. Le muscle sterno-cléido-mastoïdien assure et participe au bon mouvement de la tête. Il est à l’origine de toutes les habilités mobiles du coup. Quel est son rôle et quels sont les risques liés à son mauvais fonctionnement ?

Généralités

 L’organisation du corps humain comprend dans son anatomie plusieurs organes et cellules spécifiques. Des muscles et des nerfs sont reliés à chaque organe pour en assurer le bon fonctionnement. La partie située entre la tête et le cou n’échappe pas à cette règle. En effet, elle fait partie des régions anatomiques les plus complexes et constitue le siège où s’opèrent au quotidien plusieurs mécanismes. Cette région qui relie ces principaux organes se trouve alors sous le contrôle musclaire et important d'un organe cervical : le muscle sterno-cléido-mastoïdien. Ce muscle trouve son origine au niveau du cou de chaque être humain et possède plusieurs caractéristiques qui lui confèrent tous ces rôles.  

Caractéristiques et fonction du muscle

Fort de son importance, le muscle sterno-cléido-mastoïdien facilite le bon mouvement et la rotation de la tête. Il est subdivisé en deux catégories essentielles telles que :

  • La catégorie sternale liée au sternum
  • La catégorie claviculaire liée à la clavicule

Chaque catégorie entraîne deux trajets de terminaisons. La structure sternale crée les terminaisons sterno-mastoïdiennes et sternes occipitales. La structure claviculaire produit les terminaisons cléidomastoïdien et cléido-occipital. À travers sa position verticalement tendue entre le haut et le bas de la clavicule et les os du cou, le muscle sterno-cléido-mastoïdien se conforte dans son rôle de régulateur des mouvements de la tête et du cou. Cependant, son fonctionnement n’est seulement pas source d’avantages.

Quelques inconvénients liés au mauvais fonctionnement du muscle

Lors des troubles respiratoires, plusieurs pathologies et anomalies peuvent causer des dégâts. L’inactivité des muscles peut entraîner des problèmes nerveux, et ne favorise pas une bonne mobilité de la tête par des mouvements difficiles. La contraction des muscles peut entraîner une gêne respiratoire. Il peut aussi causer la maladie du torticolis, une douleur cervicale et en cas de mauvais traitement, cela peut entraîner à long terme des déformations du visage et du cou. Dans ce cas, cette défaillance du muscle sterno-cléido-mastoïdien cause assez de malaises et influence le bien-être de l’individu.

Autres symptômes chez les plus jeunes

Les maladies liées à ce mauvais fonctionnement du muscle s’étendent également au niveau de la couche juvénile. Elles créent aussi des tensions au niveau de la nuque, les maladies des pseudotumeurs et des inflammations des muscles, une douleur cervicale chez les enfants. La prise de conscience de ces anomalies et leur prise en charge rapide favorisent et limitent beaucoup de dégâts sur l’organisme. Il s’avère alors important de se faire traiter lorsque vous présentez de graves symptômes liés au dysfonctionnement du muscle sterno-cléido-mastoïdien après consultation.

 En conclusion, vu l’importance de ce muscle, bien prendre soin de lui ainsi que du corps entier tout en surveillant votre alimentation constitue le meilleur réflexe. Vous pouvez également prendre les services d’un coach sportif personnel et certifié, pour vous aider dans vos pratiques sportives.

 

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici