Attentat en Chine : un individu fonce dans la foule avec sa voiture,faisant 11 morts et plus de 40 blessés ( vidéos )

 Un véhicule a percuté mercredi soir une foule sur une place publique du centre de la Chine, tuant au moins neuf personnes et en blessant plus de 40 autres, a annoncé le gouvernement de la ville.

La police a arrêté le conducteur présumé d’un véhicule  rouge qui a percuté un grand nombre de personnes sur la place du siège du comté de Hengdong dans la province du Hunan.

Environ 46 personnes ont été blessées, a déclaré le bureau du gouvernement de la ville de Hengyang chargé de l’information en ligne et de la propagande.

Le Beijing Youth Daily, une publication de la ligue de la jeunesse du parti communiste au pouvoir, a déclaré sur son compte officiel de microblog que la police enquêtait sur l’attaque. Il n’y avait aucune mention du terrorisme ou de tout autre motif.

 

 

 

 

La police a identifié le suspect comme un Chinois âgé de 54 ans, nommé Yang Zanyun du même comté. Il avait déjà purgé plusieurs peines de prison pour des crimes, y compris des incendies criminels et des voies de fait, selon le journal.

Les appels au bureau de la sécurité publique du comté de Hengdong ont été sans réponse, tandis qu’un fonctionnaire qui a décroché le téléphone au bureau du gouvernement du comté ne faisait que confirmer le bilan .

 

 

 

 

La Chine a connu ces dernières années de violentes attaques dans des lieux publics, notamment des attentats à la bombe et des incendies de bus et de bâtiments, parfois par des personnes essayant de régler des comptes ou des griefs personnels contre la société.

Parfois, les attaques sont attribuées à des séparatistes militants, bien que ces attaques soient devenues moins courantes ces dernières années. En 2013, un SUV a percuté une foule devant la Cité interdite de Pékin avant de s’écraser et de prendre feu, faisant cinq morts, dont trois occupants du véhicule. La police a accusé les séparatistes musulmans du groupe minoritaire ouïghour.