L’OTAN et le Japon mènent des exercices en mer Baltique

 Hier, le premier groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG1) a participé à un exercice de passage (PASSEX) avec un escadron d’entraînement de la Force d’autodéfense maritime du Japon qui navigue actuellement dans la mer Baltique.
 Le SNMG1 a passé la journée avec le navire d’entraînement des cadets JSDF JS Kashima et le destroyer JS Makinami.
SNMG1
Le Japon est l’un des pays au-delà de la zone euro-atlantique avec laquelle l’OTAN développe des relations. Ces partenaires sont souvent qualifiés de «partenaires à travers le monde». L’OTAN et le Japon renforcent leurs relations pour relever les défis de sécurité communs, en s’appuyant sur le dialogue et la coopération qui se sont développés au début des années 90.
JSDF JS Kashima
« Même si le Japon et la plupart des pays de l’OTAN sont géographiquement éloignés, nous sommes reliés par la mer », a déclaré le Commodore Carsten Fjord-Larsen, commandant du SNMG1. lors de la rencontre en mer. Et je suis fier de le dire, c’est exactement ce que nous avons fait aujourd’hui. « 
Les unités de l’OTAN et du Japon se sont entraînées ensemble auparavant, plus récemment lorsque l’Escadron d’entraînement de la JMSDF a quitté l’Espagne au début du mois et a navigué avec le NCSM Ville de Québec, navire permanent du Groupe maritime de l’OTAN (SNMG2). Les unités de l’OTAN utilisent souvent une opportunité de proximité pour développer une meilleure compréhension mutuelle des procédures et saisir l’opportunité d’apprendre les unes des autres.
JS Makinami.
« Avec les membres choisis de mon équipe, j’ai eu le grand honneur de visiter JS Kashima et de pouvoir échanger des vues sur le monde vu de la mer avec le commandant du Escadron d’entraînement japonais, le contre-amiral Hiroyuki Izumi. » -Larsen.
L’OTAN mène régulièrement des actions et des activités dans le domaine maritime avec nos partenaires. Toutes les activités de l’OTAN, y compris celles menées avec des partenaires, sont menées de manière à afficher et promouvoir les valeurs de l’Alliance.
 Nous nous félicitons de toutes les occasions de coopérer avec le Japon, car les partenariats sont essentiels au succès de l’alliance de l’OTAN et à ce que nous soyons plus forts ensemble.