865 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’intérieur, salue la publication au Journal officiel daté du 15 août de l’arrêté du 23 juillet 2018 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

 

Cet arrêté fait suite aux travaux de la commission interministérielle réunie le 17 juillet dernier pour instruire plus de 1000 dossiers communaux de 60 départements touchés par des inondations et des coulées de boue provoquées par les orages de fin mai, de juin et pour certains de tout début juillet.

865 communes, certaines touchées à plusieurs reprises par ces intempéries, sont reconnues en état de catastrophe naturelle.

Comme s’y était engagé le Gouvernement, et avec les 718 dossiers déjà instruits lors des commissions des 19 juin et 3 juillet dernier, les 1 766 demandes communales consécutives à cette série d’épisodes pluvio-orageux auront été traitées.

De manière plus générale, le nombre de demandes communales déposées au titre des inondations et des coulées de boue sur le premier semestre de l’année 2018 est 2,5 fois plus important qu’en 2017 : 1 747 dossiers d’inondations avaient été instruits entre janvier et juillet 2017, alors que 4 410 l’ont été sur la même période cette année.

Le traitement dans des délais extrêmement courts des demandes communales a été rendu possible, une nouvelle fois, par une très forte mobilisation des services régionaux de Météo-France et des préfectures concernées.

L’instruction a par ailleurs été accélérée par le déploiement de l’application iCatNat qui dématérialise la procédure de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

La commission interministérielle du 17 juillet 2018 a également traité 723 dossiers de l’épisode de sécheresse – réhydratation des sols de l’année 2017. La mobilisation des services de l’État n’a pas faibli durant la période estivale pour faire face à la multiplication exceptionnelle des épisodes orageux en juillet et en août.

Les demandes communales au titre de ces derniers événements météorologiques exceptionnels seront présentées en commission dans les prochaines semaines.