L’Espagne réclame que Gibraltar soit rendu après le Brexit

GIBRALTAR devrait devenir un sujet de plus en plus polémique entre Londres et Bruxelles au sujet  négociations sur le Brexit alors que les demandes de l’Espagne augmentent pour plus de contrôle sur le Rocher.

 

L‘Espagne a demandé une plus grande coopération avec Londres sur Gibraltar une fois que le Brexit deviendra officiel en 2019.Le Rocher, comme on l’appelle, a longtemps été un point de discorde entre les deux Etats membres de l’UE,  avec des experts avertissant qu’un manque d’accord avec Madrid pourrait faire dérailler les discussions sur le Brexit avec l’ UE.  

La Grande-Bretagne semble prête à lutter, car l’opinion populaire en Espagne semble soutenir le retour de Gibraltar sous contrôle espagnol.

 

L’Espagne a toujours souhaité récupérer le Rocher

Malgré la cession officielle de Gibraltar au Royaume-Uni après la guerre de Succession d’Espagne en 1713, l’Espagne a depuis tenté de reconquérir militairement le Rocher à deux reprises, mais sans succès.

Le gouvernement britannique déclare à plusieurs reprises qu’il ne discutera jamais de changement de statut souverain avec l’Espagne sans l’accord du gouvernement de Gibraltar et le Premier ministre Theresa May insiste sur le fait que le statut du Rock ne sera pas discuté à aucun moment des pourparlers sur le Brexit . L’UK tient beaucoup à son rocher et ne semble pas du tout en mesure d’en discuter avec l’Espagne.

 

Gibraltar, un lieu stratégique

 

Alfonso Dastis,

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Alfonso Dastis, a révélé que Madrid réclamerait un accord bilatéral sur le contrôle conjoint de l’aéroport de Gibraltar et une coopération accrue en matière de fraude fiscale et de contrebande de tabac.

 

M. Dastis a déclaré: « La souveraineté est quelque chose à laquelle nous aspirons, que nous ne renonçons pas, mais dans ces négociations ce n’est pas le problème. » Nous avons besoin de plus de coopération avec Gibraltar ou les autorités fiscales britanniques, mais la situation s’est déjà améliorée. . Les habitants de Gibraltar semblent disposés à coopérer; nous devons voir cela dans la pratique.

Gibraltar a tenu deux référendums au fil des ans pour établir que ses résidents préféreraient rester britanniques au lieu de rejoindre l’Espagne.

The Rock est devenu un membre de l’UE en rejoignant la Communauté économique européenne en tant que partie du Royaume-Uni en 1973.

Un document d’orientation convenu entre le bloc et le Royaume-Uni en mai affirmait que « après la sortie du Royaume-Uni de l’Union, aucun accord entre l’UE et le Royaume-Uni ne peut s’appliquer au territoire de Gibraltar sans l’accord entre l’Espagne et l’Angleterre. On peut comprendre.