Polynésie française : opération d’assistance à des marins naufragés

Dimanche 5 novembre 2017, les Forces armées en Polynésie française (FAPF) ont porté assistance à 14 marins dont le navire s’était échoué à proximité de l’atoll de Marutea Nord, à environ 700 km à l’est de Tahiti

Peu avant 21 h, un palangrier taïwanais déclenchait sa balise de détresse, détectée par le Joint rescue coordination centre (JRCC) de Tahiti

Un Dauphin de la Flottille 35 F a alors été engagé dans la mission de secours, ainsi qu’un Gardian de la 25F, qui a décollé de Tahiti vers 23 h afin d’apprécier la situation sur place. Constatant que le navire était couché sur le flanc et confirmant la présence de personnes à bord, l’équipage du Gardian a tout d’abord largué une chaîne Search and Rescue. 

 

MRCC Papeete

Le Dauphin, après un ravitaillement à Fakarava, a alors réalisé sur zone l’hélitreuillage des 14 marins pour les mettre en sécurité sur un motu de l’atoll, puis les a ensuite transférés, en trois rotations, vers Makemo. Un seul membre d’équipage a été blessé durant le naufrage et a été pris en charge par le médecin et l’infirmier de l’atoll. 

 

 

Le Gardian, après un ravitaillement en carburant à Hao, a effectué un nouveau survol de la zone afin d’évaluer la situation de l’épave.

 

 

 

Dans la matinée, c’est un CASA de l’escadron de transport « Maine » qui a décollé de Papeete afin d’acheminer un équipage de relève du Dauphin, arrivé en limite de potentiel après ces opérations nocturnes, et permettre ainsi la réalisation d’un dernier survol de l’épave ainsi que le retour de l’hélicoptère vers Tahiti. 

 

 

Atoll de Marutea Nord

De son côté, l’équipage du CASA a finalement embarqué les 14 marins pour les rapatrier sur Papeete, dont le blessé qui a nécessité de voyager allongé.