NIGERIA : explosion dans une église catholique

Il y avait un pandémonium à Enugu, la capitale de l’État d’Enugu, une explosion a secoué  la paroisse catholique de la Sainte-Croix, Iji-Nike, dans la zone du gouvernement local d’Enugu-East.

 

L’explosion, s’est produite vers 5 h 40 ce dimanche matin alors que les fidèles se rassemblaient pour la messe dominicale, rapporte the sun.

Le prêtre de la paroisse responsable de l’église Rev. Emmanuel Okwor a déclaré aux journalistes que l’explosion s’est produite vers 5 h 40 du matin alors qu’il se préparait pour la messe de 6 h 00.

 

Il a rapporté que le bruit secouait l’église, laissant le quartier dans un état de confusion, tandis que les paroissiens dans les locaux se frayaient un chemin vers la sortie.

 

 

S’adressant aux journalistes, l’évêque catholique du diocèse d’Enugu a qualifié l’incident d’inquiétant et a appelé à la vigilance.

Bien que l’explosion ait été mineure comme la police l’a décrit, cela aurait causé une bousculade si elle avait explosé au moment où les fidèles étaient plus nombreux dans  l’église.

 

 

Alors qu’il a appelé ceux qui sont derrière la loi à renoncer à toute action, Mgr Onaga a exhorté le gouvernement et les agences de sécurité à faire quelque chose rapidement avant que de tels incidents ne deviennent incontrôlables.

Pendant ce temps, les sources de sécurité qui ont vu l’incident ont déclaré à  qu’il s’agissait d’un engin explosif improvisé (IED).

« C’est un type d’IED pyrotechnique »,  a déclaré une source.

L’explosion avait été perpétrée par le même syndicat qui avait commis l’attentat contre la maison du président général d’Ohanaeze Ndigbo, le chef Nnia Nwodo, la semaine dernière.

Le porte-parole de la police, Ebere Amaraizu, confirmant l’explosion au téléphone, l’a décrite comme une explosion mineure, exhortant les gens à ne pas paniquer.

« Nous remercions Dieu qu’il n’y ait pas eu de perte de vie ni de destruction majeure. Nous devons être plus vigilants et plus soucieux de la sécurité et être en mesure de collaborer avec les agences de sécurité pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de répétition d’un tel incident «  , a déclaré le porte-parole.

La police a déjà commencé ses enquêtes sur l’incident.