Trois patrouilleurs Stan Patrol 6211, commandés par la marine Sud Africaine

Stan Patrol 6211 est un nouveau patrouilleur côtier offert par Damen Shipyards Group pour répondre aux exigences des missions de patrouille maritime.

 

 

Le navire de patrouille porte une désignation à quatre chiffres 6211, dont les deux premiers chiffres indiquent sa longueur et les deux derniers indiquent sa largeur en mètres.

 

 

Les VPI sont spécialement conçus pour être utilisés par les agences de la Garde côtière et les marines à travers le monde. Les navires sont destinés à effectuer des missions typiques telles que la patrouille maritime, la recherche et le sauvetage (SAR) et la protection des eaux économiques.

Armscor a passé une commande avec Damen Shipyards Cape Town (DSCT) pour la fourniture de trois VPI pour la marine sud-africaine, en février 2018. La commande fait partie du projet Biro de la marine, qui vise à contrer les activités illégales dans les territoires. des eaux.

Stan Patrol 6211 IPV conception et les caractéristiques

Le Stan Patrol 6211 IPV intègre la conception Sea Axe Bow développée par Damen en collaboration avec l’Université de technologie de Delft. La conception de l’arc Sea Axe assure des caractéristiques de maintien en mer améliorées.

Le navire comprendra une coque en acier et une superstructure en aluminium. La coque améliorera la stabilité et réduira le claquement en voyageant à des vitesses plus élevées. Les capacités avancées de maintien en mer et la position de timonerie permettront au bateau d’atteindre une capacité opérationnelle maximale.

La conception simple et élégante réduira davantage la résistance éprouvée par le navire, augmentant son efficacité de carburant. Les caractéristiques ergonomiques et les faibles niveaux de bruit de vibration de l’IPV offriront une expérience de voyage sûre et confortable à l’équipage de bord.

« Les navires sont destinés à effectuer des missions typiques telles que la patrouille maritime, la recherche et le sauvetage (SAR), et la protection des eaux économiques. »

 

 

Classifié par Bureau Veritas comme bateau de patrouille / bateau de patrouille rapide, le bateau peut accueillir un équipage de 62 membres maximum dans les cabines situées dans les ponts principaux, principal et inférieur. Le navire aura une longueur de 62,2 m, un tirant d’eau maximum de 4 m et un faisceau global de 11 m. Les capacités du réservoir de carburant et du réservoir d’eau douce du navire seront respectivement de 85m³ et 30m³.

L’équipement et les systèmes optionnels à bord du VPI comprendront une usine de traitement des eaux usées, un préparateur d’eau douce, des intercepteurs, un deuxième projecteur, un équipement de vision nocturne et un radar supplémentaire. Le navire peut être installé avec des équipements militaires / systèmes de protection balistique basés sur les exigences de la mission.

 

Systèmes de navigation et de communication

Les exigences de navigation du navire de patrouille seront servies par un traceur de cartes, des radars en bande X et en bande S, un système électronique d’affichage et d’information cartographique (ECDIS), un compas magnétique, un gyrocompas et un module GPS.

Le système d’identification automatique à bord évitera les collisions possibles pendant les opérations. Le Stan Patrol 6211 IPV comprendra également un système de pilote automatique avancé et un échosondeur.

Les systèmes de communication à installer dans l’IPV comprennent un système A3 mondial de détresse et de sécurité en mer (GMDSS), un téléphone satellitaire Iridium et un terminal à très petite ouverture (VSAT). Un système à large bande de la flotte permettra en outre à l’équipage de rester connecté avec le monde extérieur.

Stan Patrol 6211 propulsion et performance

Le Stan Patrol 6211 IPV sera alimenté par quatre moteurs MTU / CAT, qui seront capables de produire une puissance totale de 11 520 bW.

Chaque moteur sera couplé à une hélice à pas fixe (FPP) à travers une boîte de vitesses Reintjes WVS. Le navire intégrera également un système de stabilisation des ailerons à entraînement hydraulique et deux propulseurs d’étrave de 120 kW pour une manœuvrabilité élevée.

La centrale permettra au bateau de naviguer à une vitesse maximale de 26,5 kt et d’atteindre une portée maximale de 4 000 milles nautiques à pleine vitesse.