L’US Navy identifie les aviateurs décédés dans l’accident du Super Hornet

La marine américaine a confirmé la mort des deux pilotes qui se sont écrasés mercdredi à bord du F / A-18 Super Hornet en mer près de Key West, en Floride. 

 

Les deux membres d’équipage ont été évacués vivants par un hélicoptère de sauvetage mais sont décédés après avoir été transportés au centre médical Lower Keys en Floride.

 

 


Two U.S. Navy F/A-18 Super Hornets f

 

La US Navy a identifié les deux pilotes comme le Capitaine de corvette James Brice Johnson et le lieutenant Caleb Nathaniel King, tous deux affectés à l’escadron de la marine d’attaque VFA-213 ‘213’ Blacklions à Naval Air Station Oceana, ils sont morts après que l’avion a atterri en approche finale de la Naval Air station Key West à 16 h 30.

 

 

Capitaine de corvette James Brice Johnson et le lieutenant Caleb Nathaniel King

 

«Toute la famille Blacklion pleure la perte de deux grands Américains», a déclaré le capitaine de frégate Kevin Robb, commandant de l’unité, lors d’une apparition. 

Le Capitaine de vaisseau Johnson et le Lieutenant King étaient des officiers phénoménaux, des aviateurs exceptionnels et des modèles vivants de ce que signifient vraiment l’honneur, le courage et l’engagement.

 

Naval Air station Key West

 

Johnson pilotait le Super Hornet au moment de l’accident, alors que King servait comme un opérateur des systèmes d’armes, a rapporté la Navy. Les deux hommes s’étaient éjectés de l’avion.

Tout semble indiquer que le Super Hornet a subi une défaillance mécanique qui l’a laissé sans propulsion et l’a fait perdre de l’altitude, car diffèrent les explications de plusieurs témoins oculaires.

 

 

« On aurait dit qu’il allait atterrir sur la piste quand soudainement l’avion s’est effondré sur l’eau », a déclaré la résidente locale Barbie Wilson à l’Associated Press. «Et puis j’ai vu du feu et il est tombé du ciel comme une pierre».

 

Les restes de l’avion restent dans l’eau jusqu’à ce que le comité d’enquête des accidents de la marine fasse l’enquête pour clarifier les causes de l’accident.

« Nos pensées et nos prières sont avec les familles et leur équipe compatriote », a déclaré le contre-amiral Roy Kelley, commandant de la Force navale de l’Atlantique, dans un communiqué. « Une enquête complète sera menée pour trouver la cause de cette mésaventure.