Les alliés de l’OTAN accueillent des inspecteurs russes du contrôle des armements

Le 13 mars 2018, l’Estonie a accueilli des inspecteurs russes chargés du contrôle des armements, démontrant ainsi l’engagement continu des Alliés en faveur de la transparence. 

 

Les inspecteurs ont visité la 1ère brigade d’infanterie des forces de défense estoniennes à la base militaire de Tapa, où est basé le groupement tactique multinational de l’OTAN.

Avec les trois autres groupements tactiques de Lettonie, de Lituanie et de Pologne, ces forces font partie du plus grand renforcement de la dissuasion collective et de la défense de l’OTAN depuis une génération.

 

Base militaire de Tapa,

 

La semaine dernière, les inspecteurs russes ont également visité la brigade mécanisée d’infanterie lettone au camp Ādaži, où sont également basées les troupes de l’OTAN.

Toutes ces visites sont effectuées dans le cadre du Document de Vienne, un accord sur la transparence militaire conclu entre les 57 pays membres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en 2011.

Conçu pour promouvoir la confiance mutuelle et la transparence, le Document de Vienne engage les membres de l’OSCE à accepter un certain nombre de visites d’inspection par d’autres membres chaque année, afin de vérifier qu’il n’y a pas de capacités militaires non déclarées ou d’activités préoccupantes.

L’OTAN appuie fermement les efforts visant à renforcer la confiance et la transparence dans les activités militaires. Les Alliés respectent la lettre et l’esprit du Document de Vienne, et l’OTAN met régulièrement à jour son programme d’exercices militaires en ligne.