Vingt-trois élèves sont parmi les disparus après le naufrage d’un ferry

Vingt-trois élèves sont parmi les disparus après le naufrage d’un ferry dans les eaux de la nation insulaire du Pacifique de Kiribati.

Points clés:

  • 13 lycéens et 10 élèves du primaire étaient à bord
  • Seulement 7 personnes ont été sauvées
  • Les survivants disent qu’ils ont quitté le ferry qui coulait, mais il n’a pas encore été trouvé

Le MV Butiraoi, un catamaran de 18 mètres en bois, s’est brisé et a chaviré peu de temps après son départ de l’île de Nonouti il ​​y a deux semaines.

Radio Kiribati rapporte qu’une enquête sur les villages de Nonouti a déterminé qu’il y avait 88 passagers à bord.

Treize étaient des lycéens et dix étaient des élèves de l’école primaire qui se dirigeaient vers la capitale Tarawa pour le début du trimestre scolaire.

L’ancien président et actuel député de Nonouti, Sir Ieremia Tabai, a déclaré que tous les villages de l’île ont été dévastés par la tragédie.

« Pour les familles et ceux qui connaissent les étudiants, c’est une expérience difficile qu’ils traversent maintenant. »

Sir Ieremia a déclaré que beaucoup de gens demandent pourquoi il a fallu huit jours pour donner l’alerte après que le ferry n’ait pas pu arriver à Tarawa.

Il a demandé au gouvernement d’établir une commission d’enquête indépendante pour déterminer ce qui n’a pas fonctionné.

« Nous ne croirons jamais ce qui sort du gouvernement », a-t-il dit.

Sept survivants ont été secourus dimanche par un bateau de pêche après qu’un avion de l’armée de l’air néo-zélandaise les ait repérés à la dérive dans un canot.

Deux avions australiens sont impliqués dans la recherche aérienne et maritime en cours pour trouver les passagers et l’équipage manquants.