Madagascar : le salaire de Décembre suspendu pour près de 10 000 fonctionnaires

Cette mesure a été décidée par le ministère malgache des Finances et du budget afin de lutter contre les fonctionnaires fantômes.

 

Une mauvaise maîtrise du logiciel informatique


Le gouvernement malgache a pris des mesures strictes contre les fonctionnaires fantômes. Le ministère malgache des Finances et du budget a privé à près de 10 000 fonctionnaires leur salaire du mois de décembre.

Mais parmi eux, de nombreuses personnes ont réellement travaillé, mais n’ont pas touché leur salaire en raison d’une erreur technique. Il s’agit en effet d’une mauvaise maîtrise du logiciel informatique chargé du recensement des fonctionnaires en activité et de la suppression de ceux qui ne le sont pas.

Indignation des fonctionnaires concernés


Cette situation est loin d’être favorable en cette période de fin d’année et les principaux concernés n’ont pas caché leur indignation. Selon les chiffres du Ministère Malgache de la fonction publique, entre 2 000 et 4 000 fonctionnaires malgaches n’ont pas perçu leur salaire du mois de décembre. 

 

Ministre malgache de la Fonction publique Maharante Jeandedieu

« Nous sommes en train de régulariser la situation des fonctionnaires qui peuvent prouver qu’ils sont des employés réguliers », a assuré le ministre malgache de la Fonction publique en affirmant que tout sera réglé d’ici le 31 décembre.

 

 

Une faute administrative grave


Cette promesse du ministre n’a pas convaincu la Solidarité syndicale de Madagascar réunissant une soixantaine d’organisations. La plate-forme syndicale a même l’intention de porter plainte, car il s’agit, selon elle, d’une « faute administrative grave » de la part des ministères concernés.

Son secrétaire général Jean-Raymond Rakotoniasy dénonce « une suspension brutale des salaires et un manque de transparence de la part du ministère des Finances dans l’établissement des listes des agents de la Fonction publiques. »