Un homme va lancer une fusée artisanale pour prouver que la Terre est plate

L’Américain Mike Hughes se prépare à voyager dans le désert californien, pour mettre à feu sa fusée. Rien que ça !

 

La Terre est plate et les astronautes conspirent pour faire croire à l’humanité tout entière. 

C’est ce que pense Mick Hughes, un Américain de 61 ans, qui s’apprête à décoller samedi dans une fusée artisanale et voler à 550 mètres de hauteur pour photographier les preuves  qui démontrent ses théories terraplanistes. 

 

PLUS D’INFORMATIONS

Dans une fusée rouge, peint avec des lettres jaunes et blanches « de la recherche. Flat Earth »  Hughes chauffeur de limousine, va parcourir 1,5 kilomètres à 805 kilomètres par heure sur le désert de Mojave en Californie. Hughes lancera la fusée à partir d’une plate-forme qu’il a créée à partir d’un camping-car. 

Si le voyage ne le tue pas, comme il  dit, c’est la première étape qui coûte environ 17 000 euros de son programme spatial  pour éliminer le complot présumé.

 

La fusée artisanale que Mike Hughes a construite, dans sa maison en Californie.
La fusée artisanale que Mike Hughes a construite, dans sa maison en Californie. MIKE HUGHES 

Son seul sponsor pour la Flat Eart Society, un groupe de négationnistes de la science qui défend la planète est en forme comme un disque plat, le pôle nord se trouve au milieu de cela et que L’Antarctique couvre toute la limite de la circonférence. 

 

Mike, croit que l’être humain n’a pas encore voyagé dans l’espace. Ceci est assuré depuis le salon de sa maison, tapissé de dessins de fusées,dans une vidéo qu’il a publié en 2016 pour récolter l’argent nécessaire et préciser le projet qui sera finalement mis à l’épreuve ce samedi.

 

 

Je suis la dernière personne à avoir mis un homme sur une fusée et l’avoir lancée», dit-il.

Hughes a, selon la vidéo, 40 ans d’expérience avec des fusées. Son dernier exploit remonte à 2014, lorsqu’il a créé sa première fusée artisanale habitée.

Dans une vidéo postée sur you tube , le vaisseau décolle, vole à environ 500 mètres un quart de ce qu’il projette de faire voler samedi  et, quand il tombe, Hughes doit être aidé par son équipe  pour le récupérer.