Ouragan Maria : Trump se rend à Porto Rico cette semaine

Le président américain Donald Trump a annoncé qu’il se rendra à Porto Rico la semaine prochaine au milieu d’une crise croissante à la suite de la destruction causée par l’ouragan Maria.

 

« Cette île a été frappée aussi fort que vous pouvez frapper », a-t-il déclaré aux journalistes mardi.

Le gouverneur de Puerto Rico a fait appel à l’aide fédérale, avertissant que l’île est au bord d’une crise humanitaire.

Maria a laissé au moins 13 morts sur le territoire de l’île des États-Unis et a détruit les services d’eau, d’électricité et de téléphone sur l’île.

L’ouragan a détruit aussi  Puerto Rico, touchant 3,5 millions d’habitants, comme l’un des ouragans les plus puissants depuis près de 90 ans.

M. Trump a affirmé que les États-Unis envoyait des aliments, de l’eau et des fournitures rapidement.

« Porto Rico est très important pour moi », a-t-il déclaré mardi à la Maison Blanche, « les gens sont fantastiques. J’ai grandi à New York, donc je connais beaucoup de Portoricains ».

L’annonce du président est venue après que le maire de San Juan, Porto Rico, a demandé aux États-Unis de mettre « les gens au-dessus de la dette ».

 

Carmin Yulin

« Vous ne mettez pas la dette au-dessus des gens, vous mettez les gens au-dessus de la dette », a déclaré maire Carmin Yulin à CNN lors d’une entrevue mardi.

Ses commentaires semblent se référer à une série de tweets lundi soir par le président Trump disant que la dette de la banque de 72 milliards de dollars (£ 53 milliards) devait être traitée dans le cadre de son appel en faveur d’une aide humanitaire.

 

« Quand quelqu’un a vraiment besoin », a déclaré le maire Yulin, « quand quelqu’un est dans une situation de vie ou de mort, il y a un impératif moral humain de faire face à cette situation avant de traiter autre chose ».