Le Macropinna Microstoma : Ce poisson est extraordinaire ! ( vidéo unique )

ce poisson impressionnant.  Il est unique dans son genre et après avoir vu la vidéo, vous serez émerveillé par la nature telle qu’elle nous est présentée à travers ce poisson. Le macropinna microstoma est, comme le titre l’indique, un poisson dont la tête est totalement transparente.Oui vous avez bien lu, transparente !

 

Le poisson ‘Barreau’ Macropinna microstoma a été décrit pour la première fois en 1939. 

Depuis lors, les scientifiques croyaient que les yeux étaient fixés en place et semblaient n’offrir qu’une vision de «tunnel vision» de tout ce qui était directement au-dessus de la tête du poisson.

 

Kim Reisenbichler

Mais récemment, de nouvelles recherches faites par Bruce Robison et Kim Reisenbichler montrent que ces yeux inhabituels peuvent tourner dans un bouclier transparent qui couvre la tête du poisson. Cela permet aux barombes d’examiner les proies potentielles ou de se concentrer vers l’avant pour voir ce qu’il mange. 

 

 

 

Bien que ces yeux tubulaires soient très bons à la collecte de lumière, ils ont un champ de vision très étroit. En outre, jusqu’à présent, la plupart des biologistes marins croyaient que les yeux de Barreau étaient fixés dans leurs têtes, ce qui leur permettrait de regarder seulement vers le haut.

 

 

 

Cela rendrait impossible aux poissons de voir ce qui se passait directement devant eux, et très difficile pour eux de capturer les proies avec leurs petites bouches pointues. 

 

 

Le poisson vit dans des fonds de 600 à 800 mètres (2 000 à 2,600 pieds) sous la surface. 
En plus de leur incroyable ‘coiffure’, les barreleyes ont une variété d’autres adaptations intéressantes à la vie de fond.

Leurs grandes ailettes plates leur permettent de rester presque immobiles dans l’eau et de manœuvrer de manière très précise. Leurs petites bouches suggèrent qu’ils peuvent être très précis et sélectifs pour capturer de petites proies. D’autre part, leurs systèmes digestifs sont très importants, ce qui suggère qu’ils peuvent manger une variété de petits animaux à la dérive ainsi que des gelées.

 

 

 

 

Alors, ce que nous pourrions prendre pour ses yeux sont en fait ses « narines », tandis que les deux boules vertes à l’intérieur de la tête sont ses globes oculaires, d’où l’importance d’avoir la tête transparente.

Observé pour la première fois en 1939, c’est aujourd’hui que nous découvrons son existence grâce à deux scientifiques Américains, Bruce Robinson et Kim Reisenbichler.

Ses yeux se trouvent à l’intérieur de son crâne pour résister à la pression de son habitat qui se trouve entre 600 et 800 mètres sous la surface de l’océan.

Il fait partie de la famille des Opisthoproctidés, poissons qui, comme tout le monde scientifique le pensait, ne pouvaient regarder que vers le haut puisque leurs yeux sont immobiles. Celui-ci à été capturé et les scientifiques ont pu se rendre compte que ses yeux pouvaient bouger et donc, qu’il pouvait voir en face de lui pour attraper ses proies.