Forte augmentation des inventions fondées sur l’intelligence artificielle

Les inventions fondées  sur l’intelligence artificielle ont connu une forte augmentation ces dernières années, d’après une nouvelle étude de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) présentée jeudi à Genève.

 

« L’intelligence artificielle est passée du domaine du virtuel au marché mondial », a affirmé l’OMPI en lançant ce rapport phare.

Depuis l’apparition de l’intelligence artificielle dans les années 1950, plus de 340.000 demandes de brevet en rapport avec l’intelligence artificielle et 1,6 million d’articles scientifiques ont été publiés, selon l’Organisation. 

Plus de la moitié des demandes de brevet dans ce domaine ont été publiées depuis 2013.

Avec l’augmentation rapide des demandes de brevets, « nous pouvons nous attendre à un nombre considérable de nouveaux produits, applications et techniques fondés sur l’intelligence artificielle qui changeront notre vie quotidienne et qui façonneront également la future interaction humaine avec les machines que nous avons créées », a déclaré le Directeur général de l’OMPI, Francis Gurry, à l’occasion du lancement de la publication.

« Les répercussions de l’intelligence artificielle pour l’avenir du développement humain sont profondes », a ajouté le chef de l’OMPI. 

 

 

UNICEF/UN036675/Sharma
Des enfants à Delhi, en Inde, se servent d’un téléphone portable.

 

« La première étape pour maximiser les avantages de l’intelligence artificielle de sorte qu’elle profite au plus grand nombre, tout en relevant les défis qu’elle pose sur les plans éthique, juridique et réglementaire, consiste à créer une base factuelle commune pour comprendre l’intelligence artificielle », a expliqué le Directeur général.

« En présentant le premier de sa série de rapports consacrés aux ‘tendances technologiques’, l’OMPI est heureuse de contribuer à la formulation de projections fondées sur des données probantes, facilitant ainsi l’élaboration de politiques mondiales sur l’avenir de l’intelligence artificielle, sa gestion et le cadre de propriété intellectuelle dans lequel elle s’inscrit », s’est félicité M. Gurry.

L’étude offre une base d’information commune sur l’intelligence artificielle aux responsables politiques et aux décideurs dans les gouvernements et le monde des affaires, ainsi qu’aux citoyens du monde entier, aux prises avec les ramifications d’une nouvelle technologie susceptible de faire progresser de nombreux secteurs de l’activité économique, sociale et culturelle.

Elle signale que les entreprises américaines IBM et Microsoft font figure de chefs de file du secteur, et les établissements chinois représentent 3 des 4 universités figurant parmi les 30 principaux déposants de demandes de brevet.

La présence de l’intelligence artificielle se multiplie

Les technologies de l’intelligence artificielle sont plus présentes dans notre quotidien qu’on ne le croit et se traduirait dans le nombre de demandes de brevet selon l’OMPI.

L’apprentissage automatique, en particulier les réseaux neuronaux qui ont révolutionné la traduction automatique, est la principale technique d’intelligence artificielle divulguée dans les brevets et incluse dans plus du tiers des inventions recensées.

Le nombre de demandes de brevet en rapport avec l’apprentissage automatique, par exemple en ce qui concerne les techniques utilisées par les services de covoiturage afin de réduire les détours, est passé de 9567 en 2013 à 20 195 en 2016, soit une augmentation globale de 111%.

L’apprentissage profond, une technique d’apprentissage automatique incorporant des systèmes de reconnaissance vocale, est la technique d’intelligence artificielle qui connaît la croissance la plus rapide, avec une multiplication par près de 20 du nombre de demandes de brevet, soit un taux de croissance annuel moyen de 175%.

 

 

OMPI / Emmanuel Berrod (archive)
Le robot Nono-Y a été l’un des moments forts de la Foire des inventions de Genève 2012.

Applications de l’intelligence artificielle

La vision par ordinateur, y compris la reconnaissance d’images, qui est cruciale pour la réalisation des véhicules autonomes, est l’application d’intelligence artificielle la plus populaire, mentionnée dans 49% de tous les brevets.

L’intelligence artificielle dans le domaine de la robotique a connu une augmentation globale de 265%.

Le secteur des transports, y compris les véhicules autonomes, est l’un des domaines où la croissance liée à l’intelligence artificielle est le plus rapide, avec un taux de croissance annuel moyen de 33%.

L’intelligence artificielle est aussi essentielle à l’amélioration des réseaux dans le domaine des télécommunications, qui a enregistré une hausse de 84% par rapport à 2013.

Le nombre de dépôts de demandes dans les domaines des sciences de la vie et des sciences médicales, où l’intelligence artificielle peut être appliquée à la chirurgie robotique et à la personnalisation des médicaments, a connu une hausse de 40%.

Les demandes concernant des instruments personnels, des ordinateurs et des interactions homme-machine a augmenté de 36% par rapport à 2013.