Le ministre de la Défense du Venezuela a déclaré que l’armée n’accepterait pas Guaidó

Le ministre vénézuélien de la Défense, Valdimir Padrino, a déclaré mercredi que l’armée n’accepterait pas « un président imposé à l’ombre d’intérêts obscurs », a déclaré aujourd’hui le chef du Parlement, l’opposition Juan Guaidó, président par intérim.

« Le désespoir et l’intolérance menacent la paix de la nation. Les soldats de la patrie n’acceptent pas un président imposé à l’ombre d’intérêts obscurs ou auto-proclamé en dehors de la loi « , a déclaré cet officiel sur son compte Twitter.

Avec l’armée du côté de Maduro, les choses vont être difficiles car Juan Guaido sans son soutien risque de gros ennuis, d’autant plus que les diplomates américains ont quittés le pays. La Russie et la Chine soutiennent ouvertement Maduro. Les échanges économiques et les dettes qui les lient, expliquent ce soutien.