AUTRICHE : la poste vend des paquets non distribuables aux employés

Jusqu’à présent, la Poste a vendu aux enchères le contenu de colis postaux qui n’ont pas pu être livrés. Maintenant, l’entreprise propose les articles à leurs employés pour les acheter.

 

Smartphones, tablettes, ordinateurs portables et même des drones: encore et encore, la Poste a mis aux enchères des marchandises qui ne pouvaient pas être livrées. 

Mais en 2017, la dernière vente aux enchères a eu lieu. « Nous ne faisons plus cela. Les efforts étaient trop importants pour la maison de vente aux enchères « , a déclaré la porte-parole du Post, Kathrin Schrammel.

Si le bureau de poste ne peut pas trouver l’expéditeur ou le destinataire d’un colis ou d’une lettre parce qu’un autocollant a peut-être été libéré, il peut ouvrir le colis. « Souvent, nous obtenons ensuite les informations nécessaires pour une livraison par le biais du bon de livraison ou d’une note », explique Schrammel.

L’année dernière, 15 000 colis n’ont pas pu être livrés. 

Ils sont stockés dans un centre de traitement des colis à Vienne. Là, le contenu est catalogué. Cela permettra aux clients, selon le bureau de poste, qui contactent le service clientèle avec une description détaillée de récupérer leurs articles.

Ce qui ne peut plus être attribué devient la propriété de la poste après trois mois.

Après que les marchandises ne sont plus mises aux enchères, ils offrent leur colis à leurs employés depuis l’automne dernier dans une boutique en ligne interne. « Nous sommes dans une phase de test qui en est encore à ses balbutiements », a déclaré Schrammel. Environ 600 produits sont actuellement proposés.

« Le prix est environ 30 à 35% inférieur au nouveau prix le moins cher que nous puissions trouver », a déclaré Schrammel. Le produit reste dans le groupe.