Très haut débit : 620 millions d’euros pour accélérer la couverture territoriale

Le Premier ministre Édouard Philippe a signé lundi 24 décembre un ensemble de 17 engagements de financement de l’Etat en faveur de réseaux d’initiative publique portés par des collectivités.

 

Le président de la République Emmanuel Macron a fait de la couverture très haut débit (fixe et mobile) un axe politique fort de son mandat.

L’annonce faite par le Premier ministre participe à cet effort : l’enveloppe de 620 millions d’euros vise à accélérer massivement le déploiement du très haut débit dans 17 territoires, qui représentent au total plus d’un quart de la population française.

Les engagements pris par Édouard Philippe contribuent de manière décisive aux objectifs fixés par le président de la République en matière de couverture numérique fixe, à savoir la généralisation du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022, portée par un investissement de quelque 3,3 milliards d’euros durant le quinquennat.

Le Gouvernement se félicite des importants progrès déjà enregistrés dans la généralisation de la couverture très haut débit en France. En effet, près de 3 millions de locaux ont été rendus raccordables à la fibre optique durant ces douze derniers mois, portant ainsi à 19,6 millions le nombre total de foyers éligibles à une offre très haut débit.

LES TERRITOIRES CONCERNÉS

Les financements bénéficieront aux territoires suivants :
 

  • Auvergne (68,38M€ pour un soutien cumulé de l’Etat au projet du territoire de 122,3 M€)
  • Ain (74,6 M€)
  • Nord-Pas-de-Calais (72,87 M€)
  • Grand Est (62,06 M€)
  • Charente (60,07 M€)
  • Martinique (50,55 M€)
  • Landes (41,87 M€)
  • Loire-Atlantique (38,46 M€)
  • Doubs (21,02M€ pour un soutien cumulé de l’Etat au projet du territoire de 31,52 M€)
  • Corse (28 M€)
  • Jura (27,22 M€)
  • Calvados (27 M€)
  • Lot-et-Garonne (25,51 M€)
  • Essonne (14,48 M€)
  • Deux-Sèvres (3,61 M€)
  • Var (3,07 M€)
  • Guyane (1,3 M€)