TOGO : avec l’association JADA-TOGO, les dons profitent aux enfants

SARAH ET CHARLOTTE, nous rapportent leurs témoignages …

 

« Tout commence par l’organisation de notre voyage du 4 au 23 Décembre 2018. Nous avons pris nos billets 2 mois avant. Nous pensions être juste pour préparer ce voyage mais nous avons eu le temps de tout faire. »

 

« Nous avons pu faire tous nos vaccins à temps mais il ne faut pas tarder car les délais peuvent être long. En ce qui concerne les dons, nous avons été également réactive en confectionnant une affiche expliquant notre voyage et les dons que nous aimerions avoir ».

« Nous l’avons affiché dans notre école et sur les réseaux sociaux, les personnes ont tout de suite était très généreuses, réactives ce qui nous a permis de récolter 80 kg de jouets, vêtements, brosses à dent, dentifrices, jeux, livres.

 

 

 

 

Durant la préparation du voyage, Augustin le président de l’association Jada a toujours était très disponible pour répondre à nos questions. Avec Air France nous avions le droit à 2 valises de 23 kilos + une valise de 12 kg chacune. Nous avons fait appel à une école ce qui à aboutit à un projet autour de l’enfant dans le monde.

Les élèves ont donné vêtements, jouets, cahiers, crayon. Nous avons fait appel à d’autres partenaires comme le CODES qui a fournit 100 préservatifs.

De notre côté, nous avons investi en achetant de la peinture afin de faire des activités avec les enfants. Quand nous avions contacté Augustin, le président de l’association, nous lui avons tout de suite fait part de notre souhait de travailler avec un orphelinat, compte tenue de notre métier d’ auxiliaire de puériculture.

 

 

 

 

A notre arrivée, l’équipe Jada-togo nous attendait au complet à l’aéroport nous réservant un accueil chaleureux. Les premières heures furent déstabilisantes pour nous. En effet, il y a une telle différence avec la France qu’il faut du temps pour s’adapter et retrouver des repères. 

L’équipe de l’association est bienveillante à propos de notre sécurité, confort, alimentation. Nous nous sommes tout de suite sentis à l’aise avec l’équipe. En ce qui concerne le projet humanitaire, Augustin nous a d’abord présenté l’orphelinat et la crèche, afin d’avoir un premier contact avec les enfants et les professionnels.

À l’orphelinat, nous avons distribué nos dons ( jouets, habits, brosses à dents,dentifrice, savon, livres, crayons, cahier). Par la suite, nous y sommes retournées pour proposer une activité peinture. Ça a beaucoup plu aux enfants, surtout à l’orphelinat.

Dans ce dernier, les 18 filles hébergées ont été accueillante et demandeuse d’affection.

Elles nous ont surprise par la maturité, nous avons pu partager un repas avec elles et découvrir un petit peu leur monde. Quant à la crèche, nous nous sommes senties moins à l’aise étant donné qu’il y avait déjà pas mal de professionnels là bas. Nous avons eu du mal à trouver notre place et nous ne nous sentions pas trop autonomes.

Néanmoins les enfants ont beaucoup apprécié notre présence et ont adhérer à nos activités peintures et chants.

 

 

 

 

Nous conseillons aux futurs volontaires qui ont pour projet de travailler avec les enfants de prévoir des activités (collage, sport, peinture…) car sur place il n’y a rien de tout cela. Avant notre départ, Augustin nous a demandé de ramener des brosses à dents et  du dentifrice pour faire une intervention sur l’hygiène bucco dentaire dans une école.

Nous avons confectionné alors une affiche montrant l’apparition d’une carie, ses risques et donc l’intérêt d’un bon brossage de dent.

Les élèves de l’école de Hove étaient très attentifs à notre intervention. Nous avons été présentes lors de l’événement « Noël Grandiose » que l’association avait organisé sur deux soirs, dans le but de fêter Noël avec les enfants de la ville.

 

 

Cascade de KPALIME

 

 

Chant, danse étaient au rendez vous, nous avons pu distribuer le reste des dons que nous avions apporté ainsi que les préservatifs aux adultes. L’équipe Jada, propose des week-end touristiques pour faire découvrir les sites du pays. Nous avons pu visiter le château Vial, une forêt tropicale, nous nous sommes baignées dans la cascade de Kpalimé, c’était un moment unique et inoubliable.

 

 

CHÂTEAU VIALE

 

 

Par la suite nous sommes allées à Togoville où nous avons eu la chance de faire un voyage unique en Pirogue et visiter la maison des esclaves. C’est à ce moment là que nous avons pu découvrir de magnifiques paysages togolais. Pour le dernier week end, nous avons eu la chance de nous promener au milieu des rizières et de se baigner au milieu de l’Océan.

 

 

TOGOVILLE

 

 

Les points faibles et points forts de l’association :

Point faible : nous n’avons pas passé autant de temps que nous l’imaginions auprès des enfants + planning un peu changeant + parfois un peu trop de temps libre durant la journée ce qui nous donnait l’impression que nous étions inutiles.

Points fort : une équipe très présente pour nous, qui est à l’écoute de nos désirs, ne nous laissant jamais seules. Cette équipe avait la volonté et la générosité de nous faire partager leur quotidien, leur savoir et sagesse tout en nous faisant découvrir le pays et leur culture.

Augustin est un président très prévenant et investi pour ses volontaires mais également dans la monde associatif. Il a à cœur de venir en aide à la population afin d’améliorer leur condition de vie.

Pour finir, ce voyage restera gravé en nous, il nous a enrichi et ouvert l’esprit. Nous avons rencontré des personnes formidables et une culture hors du commun. Le Togo est un pays à vivre.