L’OTAN approuve les budgets civil et militaire pour 2019 en vue d’une adaptation ultérieure

Lors d’une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord tenue mardi 18 décembre 2018, les Alliés ont convenu d’un budget civil de 250,5 millions d’euros et d’un budget militaire de 1,395 milliard d’euros pour 2019.

 

Tous les membres les pays contribuent à ces budgets, selon une formule convenue de partage des coûts basée sur le revenu national brut. Face à un environnement de sécurité plus exigeant, l’OTAN continue de s’adapter, notamment par la modernisation de la structure de commandement de l’OTAN et par une révision fonctionnelle du quartier général de l’Alliance à Bruxelles.

 

 

Jens Stoltenberg

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, s’est félicité de l’accord sur les budgets. Il a déclaré: «Le monde change et l’OTAN s’adapte. Les alliés investissent dans l’OTAN pour relever les défis de notre temps, notamment les menaces cybernétiques et hybrides, une Russie plus affirmée et l’instabilité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. L’OTAN est déterminée à veiller à ce que nous continuions à assurer la sécurité de notre peuple, de manière efficace et responsable sur le plan financier. « 

 

 

Le budget civil prévoit des fonds pour le personnel, les coûts de fonctionnement et les dépenses de programmes au siège de l’OTAN à Bruxelles.

 

 Le budget civil 2019 est supérieur de 1,9% au niveau de 2018 et comprend le financement nécessaire à la mise en œuvre de la révision fonctionnelle du siège de l’OTAN.

 Cela comprend des mesures visant à renforcer les capacités de renseignement de l’OTAN; anticiper et planifier les défis cyber et hybrides; améliorer la manière dont l’Alliance traite les données en tant qu’atout stratégique; renforcer la coopération en matière de défense avec les partenaires; et renforcer l’accent mis sur le programme Femmes, paix et sécurité. Pour mettre en œuvre ces mesures, l’OTAN créera trente nouveaux postes en 2019.

Le budget militaire couvre les coûts de fonctionnement du quartier général de la structure de commandement de l’OTAN et des programmes, missions et opérations dans le monde. Le budget militaire de 2019 est supérieur de 7,2% au niveau de 2018. Cela comprend le financement de la structure de commandement, qui est en cours d’adaptation – notamment avec un nouveau commandement pour l’Atlantique à Norfolk, en Virginie, afin de garantir des lignes de communication maritimes libres entre l’Europe et l’Amérique du Nord; et un nouveau commandement à Ulm, en Allemagne, pour améliorer le mouvement des troupes et du matériel en Europe. 

En juillet, les dirigeants alliés ont convenu d’augmenter la taille de la structure de commandement d’environ 1 200 personnes, un processus qui prendra environ trois ans.

En 2019, 273,2 millions d’euros du budget militaire seront consacrés au financement des missions et opérations de l’OTAN, y compris la mission d’appui Resolute en Afghanistan; l’opération de soutien de la paix de la KFOR au Kosovo; et la nouvelle mission de formation de l’OTAN en Irak, lancée lors du sommet de Bruxelles en juillet 2018.

Par ailleurs, l’avion de surveillance AWACS de l’OTAN, chargé notamment de survoler l’Europe de l’Est et le soutien à la Coalition mondiale pour la défaite de l’Etat islamique, recevra 262 millions d’euros d’opérations et d’appui le financement.

 

 

 

 

Outre les budgets civils et militaires, le troisième élément de financement commun de l’Alliance est le Programme d’investissement dans la sécurité de l’OTAN (NSIP). Couvrant les investissements majeurs dans la construction et les systèmes de commande et de contrôle, le plafond du NSIP pour 2019 est de 700 millions d’euros.