SYDNEY : craquements dans une tour, 300 personnes évacuées d’urgence

Par mesure de précaution, tous les résidents d’un immeuble de 36 étages situé dans l’ouest de Sydney ont été contraints de quitter leur domicile pendant une dizaine de jours après les fissures d’un mur à l’intérieur de la nouvelle tout « OPALE »,  la veille de Noël.

 

Des centaines de résidents de la Tour Opale au parc olympique de Sydney ont été informés jeudi que tous ceux qui vivaient dans le bâtiment seraient « relocalisés » afin de permettre des « enquêtes approfondies » sur le panneau de béton préfabriqué endommagé.

Ils ont été avertis lors d’une réunion de résidents qu’il pourrait s’écouler jusqu’à 10 jours avant de pouvoir rentrer chez eux.

 

 

L'une des fissures structurelles de la tour Opal du parc olympique de Sydney.
L’une des fissures structurelles de la tour Opale du parc olympique de Sydney, inquiète considérablement les autorités.

Environ 300 résidents ont été évacués de la tour après avoir remarqué des craquements et des dégâts de plâtre sur un mur intérieur situé au niveau 10 de l’immeuble ce lundi.