USA : Les autorités de Baltimore achètent 1 860 armes à la population

La police de Baltimore a collecté 1 860 armes, y compris un lance-roquettes, dans le cadre d’un programme de rachat visant à réduire la violence dans la ville des Etats-Unis (est), ont annoncé des responsables.

 

L‘opération, qui a duré trois jours, a été annoncée comme une tentative de libérer les rues d’armes illégales dans une ville où le nombre d’homicides a dépassé 300 pour la quatrième année consécutive. 

Le maire de la ville a tweeté qu’il y avait un lance-roquettes parmi eux.

Les autorités ont offert 25 dollars pour les gros chargeurs, 100 pour les pistolets et les fusils, 200 pour les fusils semi-automatiques et 500 pour les fusils automatiques, tout en promettant l’anonymat à ceux qui ont rendu leurs armes

Selon le conseil municipal, Baltimore, une ville de 600 000 habitants, a alloué 250 000 dollars à l’ensemble de l’opération.

Le Baltimore Sun estimait dans un éditorial que le programme « constituait probablement une perte de temps et d’argent », considérant que ce type de système de rachat « ne contribue guère à réduire le nombre de tirs ni à prendre les armes à la main  les criminels. « 

Le droit de porter des armes est garanti par le deuxième amendement à la Constitution des États-Unis et au moins un tiers des foyers du pays en possède un. 

Selon les autorités sanitaires, en 2017, près de 40 000 personnes sont décédées des suites de coups de feu, chiffre qui inclut les suicides.