L’horreur en Indonésie : un tsunami frappe le détroit de Sunda ( vidéo )

Un tsunami,  causé par l’éruption d’un volcan, a frappé le détroit de Sunda, en Indonésie, ce 22 décembre 2018, faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés.

 

JAKARTA: Le volcan qui aurait déclenché un tsunami meurtrier en Indonésie, samedi soir, a émergé de la mer autour du  Krakatoa il y a 90 ans et fait partie de la liste de surveillance des éruptions de haut niveau au cours de la dernière décennie.

L’Anak Krakatoaest particulièrement actif depuis juin, expulsait  d’énormes fumées de cendres dans le ciel. En octobre, un bateau de tourisme a été presque touché par des bombes de lave provenant du volcan.

 

 

 

 

Selon les experts, Anak Krakatoa est apparu vers 1928 dans la caldera de Krakatoa, une île volcanique qui a éclaté de manière violente en 1883.

Les coulées de lave qui en ont résulté sont passées d’un environnement sous-marin à une petite île volcanique, le cône se situant maintenant à une altitude d’environ 300 mètres (1 000 pieds) au-dessus du niveau de la mer.

Depuisqu’il existe l Anak Krakatoa est dans un «état d’activité éruptive semi-continue», qui augmente en intensité au fil des éruptions tous les deux ou trois ans.

 

 

 

 

« La plupart des éruptions sont relativement peu importantes à l’échelle des éruptions explosives . et il y a aussi des éruptions qui produisent des coulées de lave », a-t-il ajouté.

Le dernier événement semblait être « une éruption explosive relativement petite » mais aurait alors pu se déclencher ou coïncider avec un événement sous-marin tel qu’un glissement de terrain ou un tremblement de terre, à l’origine de ce tsunami meurtrier.

PL’île est inhabitée, maissouvent fréquentée par des touristes et constitue une zone d’étude majeure pour les volcanologues.

Lorsque le Krakatoa est entré en éruption le 27 août 1883, il a projeté une colonne de cendres à plus de 20 kilomètres (12 miles) dans une série d’explosions puissantes qui ont été entendues jusqu’en Australie et à 4 500 kilomètres plus près de l’île Maurice.

 

L’énorme nuage de cendres a plongé la région dans l’obscurité pendant deux jours. La poussière a provoqué des couchers de soleil spectaculaires.L’année suivante il a perturbé les conditions météorologiques durablement.

Le tsunami provoqué par l’éruption a tué plus de 36 000 personnes lors de l’une des pires catastrophes naturelles au monde.

 

 

 

 

La proximité de l’Indonésie à la jonction de trois plaques continentales, qui se heurtent sous une immense pression, la rend particulièrement vulnérable aux tremblements de terre et aux éruptions.

La nation de l’archipel compte près de 130 volcans actifs, faisant partie de la «ceinture de feu» du Pacifique  un arc d’activité sismique intense qui s’étend du Japon  en passant par l’Asie du Sud-Est et le bassin du Pacifique.Le bilan très lourd de cette catastrophe est malheureusement provisoire.