La police allemande a perquisitionné une mosquée parce qu’elle soupçonnait d’avoir financé un combattant en Syrie

La police allemande a effectué mardi une descente dans une mosquée de la capitale berlinoise, soupçonnée de financer un combattant en Syrie pour y mener « des actes criminels terroristes ».

 

La police a effectué une descente dans la mosquée Sahaba, dans le district de Waiding, au centre de la capitale, pour enquêter sur la mise en accusation d’Imam Ahmed, âgé de 45 ans, au bureau du procureur de Berlin.

Le bureau a indiqué qu’ils soupçonnaient Ahmad, connu sous le nom d’Abou Barra, qui prêche des sermons dans la mosquée de financer le terrorisme en envoyant de l’argent à « un extrémiste en Syrie pour acheter du matériel militaire ».

Martin Steltner, porte-parole du procureur à Berlin, a déclaré à l’Associated Press que la police n’avait arrêté personne au cours de la perquisition à la mosquée et sur d’autres sites afin d’obtenir des preuves dans le cadre de l’enquête de son bureau.

Aucun commentaire n’a encore été émis par l’imam ou par un avocat le représentant.