Les donateurs du HCR annoncent un montant record de contributions de 926 millions d’USD, en faveur des réfugiés

Les gouvernements donateurs se sont engagés aujourd’hui à verser un volume initial de contributions de 926 millions de dollars au HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, pour ses opérations de protection et d’assistance au bénéfice de millions de réfugiés, de rapatriés, de déplacés internes et d’apatrides à travers le monde en 2019.

 

 

Les contributions annoncées lors de la réunion annuelle tenue à Genève représentent le montant le plus élevé à ce jour. Elles interviennent à un moment où l’asile devient de plus en plus complexe à l’échelle mondiale et où l’action du HCR s’étend.

Aujourd’hui, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés fait son possible pour répondre aux besoins immédiats pour l’aide humanitaire et la protection à destination de 68,5 millions de personnes déracinées par la violence ou la persécution, rapatriées ou apatrides.

De nouveaux déplacements se produisent en parallèle comme la crise des réfugiés rohingyas, la situation au Venezuela ainsi que de multiples crises plus anciennes comme celles de l’Afghanistan, de la Somalie, de la Syrie, du Soudan du Sud ou de la République démocratique du Congo. Dans le même temps, des facteurs tels que le changement climatique, la pauvreté et les inégalités alimentent également les conflits, ce qui crée de nouvelles dynamiques dans les déplacements de populations.

 

 

 

Filippo Grandi

« Alors que nous sommes confrontés à des niveaux sans précédent de déplacements forcés et de défis complexes, je remercie nos donateurs de maintenir le cap. La vie et l’avenir des personnes forcées de fuir leur foyer dépendent de notre capacité à fournir une aide vitale en termes de protection et d’abris », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi, lors de la conférence. « La préparation est la clé de la réponse humanitaire ».

 

 

Dans ce contexte, un nouveau pacte mondial sur les réfugiés devrait être présenté à l’Assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 2018. Ce pacte, qui est fondé sur les normes existantes en matière de gestion des crises de réfugiés, apportera de nouvelles approches, dispositions et ressources en vue d’élaborer une réponse plus prévisible, efficace et durable aux crises de déplacement.

En cours d’élaboration depuis 2016, le pacte devrait passer à la phase de mise en œuvre en 2019. Les fonds annoncés aujourd’hui faciliteront ce changement clé.

Les besoins financiers globaux du HCR pour 2019 s’élèvent à un montant record de 8 591 milliards de dollars, soit une légère augmentation par rapport à l’appel de 2018. Les fonds annoncés aujourd’hui sont supérieurs aux annonces de contribution pour 2018 qui s’élevaient à 857 millions de dollars.

Les contributions annoncées aujourd’hui donnent une indication sur les niveaux de financement prévus et de soutien global.

De plus, ces annonces de contribution et leur décaissement permettent au HCR de planifier et de poursuivre ses opérations d’aide vitale. Le HCR est particulièrement reconnaissant à tous les donateurs des secteurs public et privé pour leurs contributions non affectées qui sont essentielles au travail stratégique de l’organisation dans la gestion flexible et rapide de ses opérations d’aide humanitaire.