Un gilet jaune tué par un chauffeur de camion

Cette agression d’un gilet jaune, vient de se produire dans la nuit de mercredi à jeudi au rond-point de Bompas.

Denis a été tué par un chauffeur de poids lourd Polonais près de l’entrée de l’autoroute à Avignon sud .

 

Denis avait 23 ans et était venu soutenir ses camarades sur ce point de manifestation pacifique. Il a été percuté volontairement par le lourd véhicule et traîné sur plusieurs mètres ce qui ne lui a laissé aucune chance ! Ce sont des témoins sur place qui ont rapportés l’information via les réseaux sociaux.

« Le chauffeur a accéléré et forcé le barrage. Denis s’est retrouvé sur le capot puis est passé sous ses roues, a rapporté La Provence. 

Le délinquant ne s’est pas arrêté et a continué sa route comme si rien ne s’était passé alors qu’il venait délibérément de tuer un homme. Deux de ses camarade se sont immédiatement mis à sa poursuite et comme si ça ne suffisait pas le criminel a percuté l’arrière d’une des voitures des poursuivants. Peu de temps après les services de police ont pu interpeller l’individu.

L’enquête déterminera la cause exacte des faits, mais au vu des circonstances on a du mal à imaginer que le chauffeur a tué cet homme par « accident ». Ce n’est pas la première fois qu’un individu fonce sur un barrage afin de percuter volontairement un gilet jaune.

Tous ses camarades viennent sur les réseaux sociaux pour apporter leur soutien à la famille de cet homme papa depuis quelques jours et qui laissera deux orphelins de père.

 Depuis le 17 novembre, le jeune homme avait rejoint ses camarades au Pontet sur l’A7, . « Lorsqu’on lui a demandé pour quelle raison il n’était pas auprès de son bébé, il a répondu : c’est pour lui que je suis dehors depuis le 17 novembre ».

Sur les lieux du drame un panneau avec sa photo a été affiché avec un gilet jaune . Ses camarades ne lâchent pas l’affaire et malgré cet homicide, ils continuent leur combat sur les lieux même du drame.

Il a été prévu une marche silencieuse en l’honneur de ce père de famille sauvagement tué et la mairie du Pontet a rapporté qu’elle serait proche de la famille de Denis pour les aider et les soutenir. Mediapress24 s’associe à la douleur de la famille en ces moments très difficiles.