L’ONU lance un nouveau cadre pour renforcer la lutte contre le terrorisme

Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a lancé jeudi un nouveau cadre à l’échelle de l’Organisation pour coordonner les efforts des secteurs de la paix et de la sécurité, de l’humanitaire, des droits de l’homme et du développement durable.

 

Appelé Pacte mondial de coordination des Nations Unies pour la lutte antiterroriste, ce cadre est un accord entre le chef des Nations Unies, les 36 entités organisationnelles, l’Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) et l’Organisation mondiale des douanes, afin de mieux répondre aux besoins des États membres lutter contre le fléau du terrorisme international.

S’exprimant lors de la première réunion du Comité de coordination du Pacte, au siège des Nations Unies à New York, M. Guterres a souligné la nécessité de garantir le plein respect des normes internationales des droits de l’homme et de l’état de droit dans la lutte antiterroriste.

«Les politiques qui limitent les droits de l’homme ne font que finir par aliéner les communautés qu’elles visent à protéger et qui ont normalement tout intérêt à lutter contre l’extrémisme», a-t-il déclaré, ajoutant que «de telles politiques peuvent effectivement amener les personnes entre nos efforts en matière de prévention. « 

Il a également appelé à une plus grande vigilance contre l’utilisation abusive de technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle, les drones et l’impression 3D (en trois dimensions), ainsi que contre l’utilisation de discours de haine et de déformation des croyances religieuses par des groupes extrémistes et terroristes.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, le Comité de coordination supervisera la mise en œuvre du Compact et en suivra l’application. Il est présidé par Vladimir Voronkov, secrétaire général adjoint de l’ONU chargé de la lutte contre le terrorisme.

Lors de sa réunion, le Comité de coordination a également examiné les priorités stratégiques pour les deux prochaines années, sur la base du sixième examen de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme  des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et des évaluations de la Direction du Conseil de lutte contre le terrorisme des Nations Unies, ainsi que des États membres. demandes d’assistance technique.

Il a également examiné l’organisation du travail et les moyens d’améliorer la fourniture d’un appui de renforcement des capacités «Tous les organismes des Nations Unies» aux États membres.

L’Équipe de travail du Pacte mondial de coordination pour la lutte contre le terrorisme des Nations Unies remplacera l’ équipe de travail pour la mise en oeuvre de la lutte contre le terrorisme , créée en 2005 pour renforcer la coordination et la cohérence des efforts de lutte contre le terrorisme à l’échelle du système des Nations Unies.