RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : La plupart des pays ne sont pas prêts à signer le Pacte mondial pour les migrations

 Le secrétaire général du Parti humaniste dominicain (PHD), Ramón Emilio Goris , a déclaré que la plupart des nations n’étaient pas prêtes pour la signature du Pacte mondial pour les migrations qui se déroulera au Maroc les 10 et 11. de ce mois.

Goris, qui est dans cette ville et participe au onzième sommet du Forum mondial sur la migration et le développement, qui se tient du 3 au 7 décembre, a déclaré que cela avait été démontré lors des débats qui ont eu lieu lors de cet événement important, auquel participent des représentants de différents pays.

« La plupart des pays ne sont pas préparés à la signature imminente des pactes pour la migration et les réfugiés », a-t-il ajouté.

Le chef politique a déclaré que, malheureusement, « il y a des gens en République dominicaine qui parlent de vive voix. »

Comprend que la question des migrations doit être largement débattue et consultée avec les citoyens, « car elle concerne l’avenir des nations et son impact sur les sociétés et le mode de coexistence de nos pays et de nos continents ».

« C’est aussi un problème qui touche les pays en termes de Constitution et de souveraineté de manière transversale », a-t-il déclaré.

Le secrétaire général du PHD a déclaré que les pays ne sont pas disposés à « importer et exporter des êtres humains ».

En outre, a-t-il enfin déclaré, « les êtres humains ne peuvent être traités comme des marchandises à exporter, importer et négocier.