HAÏTI : drame au poste de douane de Malpassé, 6 morts, dont 4 douaniers

C’est au total six personnes qui sont décédées au point de passage frontalier de Malpasse, ce samedi 24 novembre 2018 selon le directeur central de la police administrative, Carl-Henry Boucher.

 

Les faits se sont produits suite à une altercation avec un douanier. Les personnes présentes sur place très remontées, ont attaqué, vandalisé, pillé et brûlé le bureau et les locaux des douanes et poursuivi les fonctionnaires jusqu’au commissariat de police de Malpasse. Les individus ont ensuite mis le feu au commissariat de la Police nationale d’Haïti (PNH) de ce poste frontalier.

Un douanier est mort calciné et trois autres sont morts asphyxiés, a expliqué le DCPA, Carl-Henry Boucher. 

Des tirs ont été entendus à hauteur de Fond-Parisien, a rapporté Carl-Henry Boucher. Tout ceci gêne la progression de la police.

Des responsables de l’État et d’associations patronales ont évoqué des pertes de recettes de l’ordre de 300 à 400 millions de dollars l’an à cause de la contrebande le long de la frontière entre Haïti et la République dominicaine.

 

Ce n’est pas la première fois que des douaniers sont morts en service ou attaqués par des contrebandiers lourdement armés.

Des incidents sont régulièrement signalés dans le Plateau central et à Ouanaminthe, des points de passage déclarés le long des 380 kilomètres de frontières terrestres, de Lagon au Bœuf à Anse-à-Pitre, qui partagent les deux pays.

 

L’attaque de ce Samedi 24 novembre a causé la mort de 4 agents des douanes haïtiens  qui ont péri brûlés vifs dans l’attaque de leur poste de douane à la frontière dominicaine, laissant derrière eux 4 veuves, dont une enceinte, et 4 orphelins.

l’Association Internationale des Douaniers Francophones (AIDF) dont le siège est à Paris à aussitôt initié une action internationale de solidarité en faveur de nos collègues haïtiens en ouvrant une « cagnotte en ligne ». Les douaniers Français, mais également de Suisse, du Mali, et de différents pays d’Afrique francophone se sont déjà joints à cet élan de solidarité.

L’association Internationale des Douaniers Francophones constate que la communauté douanière internationale sait se rassembler dans les moments difficiles.