Samedi 17 novembre, les gilets jaunes sous pression

La colère des gilets jaunes est à son paroxysme. La population est à bout et elle le fait savoir.

 

Malheureusement une manifestante de 63 ans est décédée suite à un choc avec une voiture. Les faits se sont produits sur la commune de Pont de Beauvoisin aux alentours de 8 h. Une femme au volant de sa voiture a forcé un barrage pour emmener sa fille malade chez le médecin. Elle est actuellement en garde à vue.On compte 47 blessés au total sur le territoire. 

 

 

DIJON

 

 

Les manifestants font tout pour passer malgré les barrages de la police. Les accès aux champs Elysées sont bloqués, les gilets jaunes sont arrivés dans une ambiance bon enfant. Certain d’entre eux ont jetés des barrières de sécurité sur les forces de l’ordre qui ont répliqués par des tirs de gaz. La réunion n’est pas en reste car un barrage a été forcé par un manifestant. 2500 policiers ont été mobilisé et l’accès à l’aéroport est barré.

 

 

Gilets jaunes en Savoie

 

Des bouchons se forment mais la solidarité avec les gilets jaune prime. Bar le Duc, une file de camion se trouvent bloqués sur plus d’un kilomètre,les gilets jaunes se trouvent sur place en grand nombre. Tous les accès de la ville sont barrés et aucune voiture ne peut entrer ou sortir de la ville. Les revendications vont bien au de la du prix du carburant, c’est l’appauvrissement de la classe moyenne. La baisse du pouvoir d’achat des français est arrivée à un niveau peu supportable. La population a l’impression qu’elle est abandonnée.

 

 

Challans. Des gilets jaunes repoussent un automobiliste

 

 

Les gilets jaunes veulent continuer leur mouvement jusqu’à temps que leurs revendications soient acceptées par l’état. On compte sur le territoire plus de 2500 rassemblements, les français tiennent bien et refusent leur sort.

Via son compte Twitter, l’homme fort de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a tenu à saluer l’action des gilets jaunes de ce samedi. « Le peuple a déjà surmonté les obstacles de la diversion et de la dissuasion. Il va découvrir l’obstination du pouvoir » a-t-il toutefois expliqué. 

 

 

Grasse : un automobiliste force un barrage

 

Le député des Bouches-du-Rhône a également déploré « la manipulation des chiffres de participation » en critiquant  le chiffre de 124 000 personnes annoncé par le gouvernement . Photographies et calculs à l’appui, Mélenchon réfute le chiffre de « 62 personnes par rassemblement » et appelle les sympathisants à partager leurs photos des rassemblements afin de « montrer le nombre. »

Fougères, l’accès a tous les supermarchés ont étés bloqués. Plusieurs magasins ont choisi de tirer le rideau, afin d’éviter d’éventuels débordements.

 

 

 

 

 

Guadeloupe : plusieurs dizaines d’automobilistes se sont donnés rendez-vous sur le parking du vélodrome de Baie-Mahault.  Ils se sont lancés sur les routes pour porter les revendications des « gilets jaunes » sur le prix des carburants et plus généralement, sur la baisse du pouvoir d’achat des ménages. Ici la vie est bien plus chère qu’en France.
Ce samedi matin, on signalait aussi une mobilisation au niveau du carrefour de Montebello à Petit Bourg.

Un policier renversé par un automobiliste qui tentait de forcer un barrage à Grasse (Alpes-Maritimes), une « gilet jaune » renversée et « légèrement blessée » par un automobiliste en colère à Capendu (Aude).