HAITI : un séisme de magnitude 5.6 s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche

La Direction de la Protection Civile (DPC) a publié son second rapport de situation suite au séisme de magnitude 5.9 sur l’échelle de Richter qui s’est produit samedi soir dans le nord d’Haïti, le rapport couvre la période allant de 1 heure à midi, le dimanche 7 octobre 2018.

Au moins trois répliques ont été ressenties depuis au niveau de ce département. 

Nouveau bilan : le séisme a provoqué la mort de 12 personnes, 8 à Port-de-Paix, 1 à Saint-Louis du Nord (Nord-Ouest) et 3 à Gros Morne (Artibonite). Au moins 188 personnes sont blessées, et 151 d’entre elles sont prises en charge dans des centres hospitaliers des départements du Nord-Ouest, de l’Artibonite et du Nord. Des dizaines de maisons sont détruites ou endommagées.

Le tremblement de terre a occasionné la chute de la devanture du commissariat central de Port-de-Paix, qui n’a pas fait de victime parmi les occupants. Le reste du bâtiment n’a pas subi de dommage visible.

 Les équipes de la Protection civile sont à pied d’oeuvre à travers le pays et surtout dans le Nord-Ouest où deux légères répliques ont été ressenties depuis. La direction de la Protection civile invite la population à garder son calme et à ne pas se fier aux rumeurs.

Bilan partiel des dégâts :

Habitat
Plusieurs bâtiments sont détruits ou endommagés, dont des cas de maisons fissurées. Les départements les plus concernés sont le Nord-Ouest et l’Artibonite. Les évaluations du bâti se poursuivront ce dimanche.

Infrastructure
Aucun dégât majeur n’a été signalé jusqu’ici en ce qui concerne les infrastructures routières, portuaires, aéroportuaires, sanitaires, éducatives, sportives et de télécommunication, à l’exception d’un centre culturel qui s’est effondré à Gros-Morne, dans l’Artibonite.

Le bureau de la délégation départementale de l’Artibonite est fortement touché par le passage du séisme. Le lycée national de Gros-Morne a également subi quelques dommages. Dans le Nord-Ouest, le tremblement de terre a occasionné la chute de la devanture du commissariat central de Port-de-Paix, qui n’a pas fait de victime parmi les occupants. Le reste du bâtiment n’a pas subi de dommage visible.

Des agents et brigadiers de la Protection civile sont déployés sur le terrain pour les premières évaluations, tandis que des équipes spécialisées conduisent des opérations de recherche et sauvetage.

Assistance à la population
Les actions d’assistance sont initiées très tôt ce dimanche matin. Des convois de kits alimentaires et d’eau potable sont en route en direction du Grand Nord, particulièrement Port-de-Paix et Gros Morne.

Santé
Les directions sanitaires des départements du Nord, du Nord-Ouest et de l’Artibonite ont mobilisé leurs équipes. Des centres hospitaliers de ces départements ont accueilli et soigné 151 blessés, dont des fractures et des blessures légères.

Les cas d’urgence médicale ont occasionné de fortes pressions sur les centres hospitaliers. Le ministère de la Santé publique et de la Population publique a renforcé le plateau technique des hôpitaux de Port de Paix et un appui en terme matériel a été fourni tôt ce dimanche matin pour maintenir l’unité opérationnelle des structures de gestion d’urgences médicales. Par ailleurs, des patients, présentant notamment des traumatismes crâniens, ont été évacués par hélicoptère vers des hôpitaux d’autres départements.

La Croix-Rouge haïtienne a déployé une équipe médicale ce dimanche matin dans le département du Nord-Ouest. Une équipe multidisciplinaire sera détachée au besoin. La Croix-Rouge haïtienne procède à l’expédition de pochettes de sang vers les départements touchés en tenant compte des besoins exprimés et potentiels. Trente-cinq (17 concentrés globulaires et 18 plasmas) sont déjà transférées vers Port-de-Paix.

source Haiti libre