Le prix Nobel de médecine 2018 attribué à Tasuku Honjo et James Allison

Le prix Nobel de médecine a été attribué lundi à l’Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo concernant leurs recherches sur l’immunothérapie qui se sont révélées très efficaces dans le traitement de cancers.

 

Les deux scientifiques se sont évertués à « lâcher les freins » et « appuyer sur les bonnes pédales d’accélération » du système immunitaire de façon à lui permettre de « neutraliser des micro-organismes étrangers », a rapporté le jury du prix Nobel.

« En stimulant la capacité de notre système immunitaire à attaquer les cellules cancéreuses, les lauréats du prix Nobel cette année ont établi un tout nouveau principe pour soigner le cancer », a souligné l’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska à Stockholm.

« J’en rêvais mais je ne pensais pas que cela se réaliserait. Ça me semblait trop gros », a réagi James P. Allison. Ce professeur d’immunologie au Centre du cancer de l’Université du Texas et Tasuku Honjo, professeur à l’Université de Kyoto, avaient déjà reçu conjointement en 2014 le prix Tang.

 

Après la médecine, viendront la physique mardi, la chimie mercredi et l’économie lundi 8 octobre. Le lauréat du Nobel de la paix sera dévoilé vendredi à Oslo.

Les lauréats reçoivent le 10 décembre une médaille en or, un diplôme et un chèque de 9 millions de couronnes suédoises (environ 870.000 euros) qui peut être divisé dans chaque catégorie entre trois gagnants maximum. Félicitations aux chercheurs qui chaque jour apportent un peu plus à l’édifice du savoir.