Le MCO aéronautique de défense au cœur de l’ADS Show

La 4e édition de l’ADS Show, salon international du maintien en condition opérationnelle (MCO) de l’aéronautique de Défense, se tient les 26 et 27 septembre 2018 sur la base aérienne 106 de Bordeaux – Mérignac.

A l’heure où la ministre des Armées, Florence Parly, fait de l’amélioration de la disponibilité des aéronefs une priorité de son action, le salon présente l’opportunité de rassembler l’ensemble des acteurs de la filière MCO aéronautique et défense à l’échelle européenne.

Leader européen des salons dédiés au maintien en condition opérationnelle (MCO) aéronautique et de défense, l’ADS Show a permis aux trois opérateurs du ministère des Armées , la Direction de la maintenance aéronautique (DMAé), la Direction générale à l’armement (DGA) et le Service industriel de l’aéronautique (SIAé), de présenter l’étendue de leurs missions ainsi que leurs zones respectives de responsabilité.

Une manière d’aborder la coordination qui s’opère entre chaque entité :

  • La DMAé est responsable du management global du MCO des matériels aéronautiques du ministère au profit des forces. « Nous allons travailler avec l’Agence de l’Innovation […] pour voir ce qu’elle peut nous apporter dans la recherche des innovations dans le MCO », a déclaré l’ingénieure générale à l’armement Monique Legrand-Larroche avant d’ajouter : « Il faut s’intéresser au civil, qui dans ce domaine-là est probablement en avance sur nous. »
  • La DGA détient un rôle clé dans le MCO des programmes aéronautiques militaires, depuis son développement jusqu’à son entrée en service et son utilisation opérationnelle. L’agence de l’innovation doit être le « phare de l’innovation du ministère, ouverte vers l’extérieur », avait affirmé la ministre des Armées, Florence Parly, lors de son discours au Medef.
  • Enfin, le SIAé est l’acheteur public du ministère en matière de matériel dit « d’environnement aéronautique » permettant la mise en œuvre et la maintenance des aéronefs. Lors de son allocution pendant le salon, la ministre a souhaité saluer le fait qu’il soit notamment « le seul opérateur européen à pouvoir intervenir sur l’A400M ».

Le plan de transformation du MCO est en plein accomplissement, les forces sont désormais ouvertes aux solutions de maintenances innovantes proposées et initiées par la société civile.

1er marché européen, le ministère des Armées bénéficiera en 2019 d’une augmentation budgétaire du MCO de 8% soit 4,2M€. La place de la France en matière n’est plus à démontrer. Au lendemain de la promulgation de la Loi de programmation militaire 2019-2025, de la création de la DMAé le 18 avril 2018 et de l’établissement de nouvelles relations État – Industries, l’ADS Show se trouve être l’occasion d’affirmer aux industriels et aux personnels de la défense, la position ministérielle de transformation du MCO aéro dans le but d’accroître la disponibilité des aéronefs militaires.