Le navire de patrouille offshore NPa 500-BR est en cours de développement

Le navire de patrouille offshore NPa 500-BR est en cours de développement par l’Empresa Gerencial de Projetos Navais (EMGEPRON) en partenariat avec le Centro de Projets de Navios (CPN), principalement pour la marine brésilienne.

 

 

Le ministère de la Défense du Brésil a signé un contrat avec EMGEPRON et CPN pour concevoir et développer un nouveau navire de patrouille en avril 2015. La conception préliminaire a été achevée en octobre 2016 et le concept a été lancé lors du salon LAAD Defence and Security au Brésil Avril 2017.

 

 

EMGEPRON a annoncé son intention d’exporter le navire NPa 500-BR vers les marchés internationaux tels que l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie en août 2017. Un modèle du navire de patrouille a été présenté au Salon international de la Défense de Rio 2018 (RIDEX 2018). à Rio de Janeiro, au Brésil, en juin 2018.

 

 

Un appel d’offres pour la construction du navire devrait être lancé en 2018.

Le bateau de patrouille est conçu pour effectuer plusieurs missions, notamment les patrouilles, la surveillance, le combat, l’aide militaire, la recherche et le sauvetage (SAR) et la prévention de la pollution marine dans les zones économiques exclusives (ZEE).

Il est également utilisé pour lutter contre le trafic de drogue, la contrebande et la pêche illégale dans les ZEE.

Conception et caractéristiques du navire de patrouille offshore NPa 500-BR

Le navire NPa 500-BR aura une coque en acier, tandis que sa superstructure sera construite en aluminium. Il aura une longueur de 57,2 m, une poutre de 8,76 m et un tirant d’eau maximum de 2,58 m.

Avec un déplacement de 592 tonnes, le navire peut transporter jusqu’à 43 membres d’équipage.

La passerelle de navigation du navire sera équipée du système de contrôle tactique SICONTA pour effectuer l’évaluation des menaces, la gestion des armes, le suivi des cibles, le contrôle de la guerre électronique et l’analyse des données des capteurs.

Jusqu’à deux embarcations pneumatiques à coque rigide (RHIB) peuvent être transportées à l’arrière du navire pour effectuer des tâches de patrouille et de transport en mer. Le lancement et la récupération des RHIB seront effectués à l’aide d’une grue.

 

 

RHIB

 

 

Le navire de patrouille peut également être équipé d’un système de surveillance et de contrôle des dommages SICAV ainsi que d’un système de surveillance de la propulsion.

Armement  du NPa 500-BR

Le patrouilleur peut être armé avec un canon antiaérien automatique de 40 mm de long / 70 m télécommandé pour engager des avions ennemis à grande vitesse volant à basse altitude. Monté dans la section avant, le canon offrira une cadence de tir de 240 coups par minute.

Une mitrailleuse Oerlikon 20mm GAM-B01 sera installée au milieu du navire sur les côtés bâbord et tribord pour offrir une protection contre les aéronefs.

 

« Monté dans la section avant, le canon offrira une cadence de tir de 240 coups par minute. »

Le navire de patrouille peut être équipé en option d’un système d’autodéfense anti-aérienne télécommandé SIMBAD-RC pour assurer l’autoprotection du navire. Situé au milieu du navire, le lanceur double léger peut déployer des missiles sol-air MISTRAL, qui seront efficaces contre les menaces, notamment les avions de combat, les hélicoptères, les missiles anti-navires et les avions sans pilote.

 

 

Missiles sol-air MISTRAL

 

 

Une station d’armes légère à stabilisation gyroscopique CORCED, capable de monter des mitrailleuses de 7,62 mm ou 12,7 mm, peut être installée en option pour une protection supplémentaire.

Navigation et communications

Le bateau de patrouille NPa 500-BR peut être équipé d’un viseur optique-électrique comprenant des caméras de télévision et des caméras infrarouges, permettant l’observation, la surveillance, l’identification et le suivi des cibles, ainsi que le contrôle des incendies. L’appareil intègre également un télémètre laser pour identifier et désigner des cibles.

Une antenne de communication à monter sur la passerelle de navigation sera équipée de radars de recherche de surface. 

Un dispositif acoustique à longue portée (LRAD) en option peut être installé pour les communications à longue distance, pour la capacité de brouillage radio.

Propulsion et performance du patrouilleur NPa 500-BR

Le navire de patrouille comprendra un système de propulsion combiné  (CODAD) composé de deux moteurs diesel marins Caterpillar 3516C à quatre temps et à quatre temps. La puissance du moteur sera comprise entre 1 230 kW et 2 525 kW. Le navire sera également doté d’un propulseur d’étrave de 200 kW.

 

 

 

 

Il offrira une vitesse maximale de 20 kt et pourra parcourir une distance de 2 800 nm à une vitesse de 13 kt. L’autonomie du patrouilleur NPa 500-BR sera de 20 jours.