La Russie ferme son espace aérien au large des côtes syriennes

Les troupes russes ont fermé jeudi de vastes zones maritimes dans l’île d’El-Yamah, dans l’est de la Méditerranée, pour mener des manœuvres d’entraînement, notamment des tirs de missiles russes et des mouvements de navires de guerre.

 

L‘agence « Interfax » russe rapporte que plusieurs zones dans les eaux internationales de la Méditerranée orientale sont fermées pour les vols et la navigation près de « Syrie, Liban et Chypre », en raison de la formation des navires de guerre russes, y compris des « essais de missiles. »

Selon les règles internationales en vigueur, le trafic aérien international, le trafic maritime, les équipages d’avertissement et les équipages aériens, et les informant des coordonnées des zones fermées à laquelle il est interdit d’entrer ou de s’approcher, sont notifiés.

La déclaration de la marine russe comprenait les coordonnées des zones fermées devant les vols d’aéronefs civils et le passage des navires de guerre jusqu’au 26 septembre, en raison des manœuvres et de l’entraînement des navires de guerre russes dans cette zone.

Les autorités russes n’ont pas indiqué si les manœuvres navales étaient liées au crash de l’avion russe El-20 il y a deux jours, au cours duquel 14 militaires russes ont été tués.

Plus tôt aujourd’hui, le journal « Yediot Aharonot » en hébreu a déclaré que la Russie « restreint la liberté de circulation dans les zones aériennes et maritimes dans des zones spécifiques au large de la côte syrienne », ajoutant que les restrictions aériennes et maritimes se poursuivront jusqu’à mercredi prochain Septembre 26 Septembre, et il aura une incidence sur le trafic aérien La région, en particulier les vols à destination et au départ de la Syrie, du Liban et du territoire palestinien occupé.

Le journal hébreu a ajouté que la restriction russe « apparaît comme une réponse au renversement du plan militaire russe lundi dernier, des roquettes tirées par les forces d’Assad lors de raids de combat menées par le » avions israéliens » sur les sites militaires dans la ville côtière de Lattaquié. 

Il est à noter que 14 soldats russes ont été tués en laissant tomber les défenses de l’avion de chasse russe d’air d’Assad (Hart 20) lundi soir , lors d’une attaque par des avions israéliens sur les armes de l’entrepôt des milices iraniennes dans la province de Lattaquié, au nord-ouest de la Syrie, a rapporté le président russe, après le crash de l’avion, et que son pays prendrait ce qu’il a appelé « les mesures que remarqueront tout le monde » pour améliorer la sécurité de ses soldats en Syrie, alors qu’aujourd’hui le commandant de la force aérienne dans l’armée d’occupation israélienne à Moscou montre les résultats de « l’enquête militaire israélienne » après le renversement du plan russe, selon un communiqué militaire.