Salibury : la police intervient suite à l’intoxication de deux personnes dans un restaurant

Les services d’urgence ont fermé un restaurant à Salisbury et aussi fermé des rues après que deux personnes sont tombé malades.

 

La police de Wiltshire a déclaré que les environs du restaurant Prezzo avaient été fermés au public alors qu’ils s’efforçaient de déterminer ce qui avait causé un «incident médical» impliquant un homme et une femme ce dimanche.

Le service d’ambulance du sud-ouest a déclaré que les médecins avaient été appelés à 17 h 18. Quatre ambulances ont été envoyées, dont une équipe d’intervention en zone dangereuse, a indiqué une porte-parole. Les patientes étaient conscientes lors du dernier contrôle  et étaient traitées sur les lieux, a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

Le service d’ambulance a alerté la police vers 18 h 45. Les pompiers ont également assisté à la scène.

 

Un témoin dans le restaurant voisin, le Café Rouge, a dit qu’ils pouvaient voir la police en train d’enlever quelque chose dans la rue à l’extérieur.

Les tensions sont exacerbées dans la ville de la cathédrale à cause des récentes intixications au novichok. Il y a eu un certain nombre de fausses alarmes depuis que les Skripals sont tombés malades, y compris des incidents lorsque les rues ont été bouclées.

Un employé du restaurant voisin Cosy Club a déclaré: «Ils ont bouclé toute la rue New. Il y a actuellement six voitures de police banalisées, deux voitures de pompiers, deux ambulances et trois voitures de police. Les gens ne sont pas exactement paniqués. Il n’y a pas grand chose à faire.

 

Un employé du New Inn a déclaré: «La police a été très vague sur tout cela. Nous ne savons pas ce qui se passe. Dès que les services d’urgence ont été détectés, les gens ont commencé à évacuer. Nous n’avons plus que quelques clients.

 

Le restaurant italien se trouve à quelques pas du Queen Elizabeth Gardens, qui était fermé jusqu’à récemment après que Dawn Sturgess, 44 ans, ait été mortellement empoisonné par l’agent neurotoxique.

La police a déclaré aussi que le même produit chimique avait été utilisé dans une attaque présumée par des agents des renseignements militaires russes contre l’ancien espion Sergei Skripal.

Le chef de la police de Wiltshire, Kier Pritchard, a déclaré: «Notre équipe de médias cherchera à fournir une mise à jour dès que de nouvelles informations seront disponibles.