L’info du jour : la démission de Nicolas Hulot

On s’y attendais un peu, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, a annoncé ce mardi 28 août au micro de France Inter qu’il quittait le gouvernement, sans en avoir prévenu le président .

 

Las du peu d’action de l’exécutif sur les enjeux environnementaux, Mr Hulot affirme qu’il « ne veut plus se mentir ». C’est la décision d’un homme libre ». Voir ou revoir les premiers mots d’Emmanuel Macron, actuellement au Danemark, après la démission soudaine du ministre.

Emmanuel Macron en déplacement,a aussitôt réagit à la démission de Nicolas Hulot. 

« C’est une décision personnelle qu’il a prise ce matin. Si j’ai choisi Nicolas Hulot il y a 15 mois, c’est parce que c’est un homme libre, et donc je respecte sa liberté. Je souhaite qu’elle enlève rien à son engagement et je souhaite toujours pouvoir compter sur celui-ci sous une autre forme, là où il sera. En 15 mois, ce gouvernement a fait plus qu’aucun autre dans la même période sur ce sujet. 

Pour ma part, j’ai pris des engagements face aux Français sur ces sujets essentiels. Ce que nous avons à bâtir, c’est une société du XXIe siècle où chacun aura sa place et pourra vivre dignement, avec une alimentation saine et dans un environnement sain. C’est un combat qui ne se fait pas du jour au lendemain, il implique de s’affronter au réel, il vaut mieux que les petites phrases ».

Nicolas Hulot n’a pas souhaité rejoindre de précédents gouvernements, il restait selon plusieurs sondages l’homme politique préféré des Français. Tout particulièrement des sympathisants de La République en marche, sensibles, comme d’autres d’ailleurs, à la préoccupation environnementale. Nous attendons l’annonce de son successeur et  nous ne manqueront pas de vous en informer dans nos colonnes.