L’ancienne présidente du Chili, Michelle Bachelet, nommée cheffe des droits de l’homme de l’ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé mercredi la nomination de Michelle Bachelet, du Chili, au poste de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

« Après avoir consulté les présidents des groupes régionaux d’États membres, le Secrétaire général a informé l’Assemblée générale de son intention de nommer Michelle Bachelet, du Chili, au poste de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme », indique un communiqué publié par le bureau du porte-parole de M. Guterres.

Mme Bachelet a été Présidente du Chili de 2006 à 2010 et de 2014 à 2018. Elle fut la première femme cheffe d’Etat de son pays.

En 2010, elle a été nommée première Directrice exécutive d’ONU-Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Mme Bachelet a également occupé différents portefeuilles ministériels au sein du gouvernement chilien en tant que ministre de la Défense entre 2002 et 2004 et ministre de la santé de 2000 à 2002.