ITALIE : Salvini: « Nous allons réduire les impôts, même si nous devons aller au-delà des contraintes de l’UE »

« Les Italiens ont voté pour nous pour être meilleurs: se retirer au bon âge et payer moins d’impôts que la folie d’aujourd’hui. 

 

Nous le ferons en essayant de respecter les contraintes et les règles telles que les 3% inventés à la table. Si nous devons surmonter certaines de ces contraintes pour le bien des Italiens, ce ne sera pas un problème pour nous « rapporte le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini. La manœuvre économique de l’automne prochain « devra être de croissance, d’être courageux, nouvelle, différente de celle des dernières années. Déjà cette année ajoute le ministre, il y aura des signaux concrets, indépendamment de la situation économique internationale, sur les retraites, les impôts, le travail « .  

 

 

Giovanni Tria

Tria: « Nous resterons dans les limites du budget »  

«Pour l’Italie, ce G20 a été l’occasion d’expliquer aux autres pays quelles sont les intentions du gouvernement et c’est la volonté d’appliquer le programme gouvernemental, en respectant les limites budgétaires nécessaires pour maintenir la confiance des marchés financiers et éviter donc une instabilité financière qui pourrait nuire à notre croissance et alourdir le coût de notre dette », a déclaré le ministre de l’Économie, Giovanni Tria, aux micros Gr1, à l’issue du travail du G20 à Buenos Aires. Aires, assurant également qu’il n’y aura pas de manœuvre-bis.