NAPLES : L’exercice Sea Breeze 2018 débute en Ukraine

La 18e édition de l’exercice Sea Breeze a débuté après les cérémonies d’ouverture à Odessa et à Shiroky Lan, en Ukraine, le 9 juillet.

 

 

Un amiral ukrainien donne un briefing aux participants de l'exercice Sea Breeze.

Le vice-président ukrainien Oleskii Neizhpapa, directeur des exercices, prononce une allocution lors d’une cérémonie d’ouverture de l’exercice Sea Breeze 2018 à Odessa, en Ukraine, le 9 juillet 2018.
Sea Breeze est un exercice maritime multinational organisé par les États-Unis et l’Ukraine en mer Noire. est conçu pour améliorer l’interopérabilité des pays participants et renforcer la sécurité maritime dans la région. 
destroyer USS Porter

 

 

 

Sea Breeze est conçu pour améliorer l’interopérabilité entre les pays participants et renforcer la sécurité régionale en se concentrant sur une variété de zones de guerre, ont indiqué des responsables.

capitaine Matthew Lehman

 

 

«Cet exercice maritime multinational annuel a amélioré notre interopérabilité et nos capacités parmi les forces participantes», a déclaré le capitaine Matthew Lehman, commodore de la Force opérationnelle 65. «L’exercice vise à renforcer les capacités et la capacité pour assurer la sécurité régionale et favoriser la confiance entre les nations participantes « 

 

 

 

 

 

 

 

Certains des domaines d’entraînement comprennent les opérations d’interdiction maritime, la défense aérienne, la guerre antisubmarine, les tactiques de contrôle des dommages, la recherche et le sauvetage, et la guerre amphibie.

 

 

 

USS Mount Whitney

 

 

 

Flagship de la 6ème flotte

« Sea Breeze de cette année est la première fois que nous allons prendre le personnel à la mer et embarquer le navire amiral de la 6eme flotte américain, USS Mount Witney », a déclaré Lehman. 

« Nous opérerons notre navire amiral aux côtés de nos alliés de l’OTAN et des pays partenaires de la mer Noire. La partie maritime intégrera toutes les zones de guerre pour continuer à tirer parti des succès de l’année dernière tout en poussant l’exercice à devenir plus avancé pour adhérer à l’environnement opérationnel en constante évolution. « 

 

 

 

 

 

 

La participation américaine comprend le navire de commandement et de contrôle USS Mount Whitney; le destroyer de missiles guidés USS Porter; un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon du Patrol Squadron 10; Marines de Echo Company, 2e Bataillon, 25th Marine Regiment; Équipe de construction sous-marine de la Marine 1 plongeurs; et des membres du personnel des forces navales des États-Unis Europe-Afrique et de la 6e flotte américaine.

 

 

 

P-8A_Poseidon

 

 

 

La 6e flotte américaine mène l’ensemble des opérations conjointes et navales, souvent de concert avec des partenaires alliés et interorganismes, pour faire avancer les intérêts nationaux des États-Unis, la sécurité et la stabilité en Europe et en Afrique.