THAÏLANDE : la récupération dans la grotte des 12 enfants sera très difficile selon les sauveteurs

Les sauveteurs tentant de libérer une équipe de football des jeunes d’une vaste grotte du nord de la Thaïlande se heurtent à d’énormes obstacles car les enfants qui ne savent même pas nager devront porter un équipement de plongée pour fuir leur prison aquatique avant la fin de la saison des pluies.

 

Deux plongeurs volontaires britanniques ont trouvé les 12 garçons et leur entraîneur lundi, plus d’une semaine après avoir disparu dans le labyrinthe de tunnels étroits et tortueux. L’armée thaïlandaise dirige maintenant  un effort international pour les sauver.

« On ne ne peut imaginer à quel point ce serait difficile », a déclaré Robert Laird, co-fondateur de l’International Underwater Cave Rescue and Recovery. « Ces enfants ne plongent pas seulement pour faire de la plongée, ils sont dans une situation de vie ou de mort. »

 

 

 

 

 

 

Bill Whitehouse, vice-président du British Cave Rescue Council, dont les plongeurs ont trouvé les garçons, affirme que les sauveteurs font face à des «défis techniques importants» et à des risques sérieux. La saison des pluies thaïlandaises, qui peut entraîner des averses incessantes jusqu’en novembre, ajoute une difficulté majeure à l’effort, a-t-il dit.

 

 

 

 

 

 

« Il n’y a qu’une courte pause dans la mousson et toutes les options possibles pour le sauvetage des garçons sont envisagées », a-t-il dit. « Bien que les niveaux d’eau aient chuté, les conditions de plongée restent difficiles et toute tentative de plongée des garçons ne sera pas prise à la légère. »

 

 

 

 

 

 

Whiteside a déclaré que l’équipement et les réserves d’air ont été transportés avec succès, permettant aux plongeurs de progresser plus loin dans le système de grottes. Des lignes de plongée ont été posées à l’emplacement des garçons pour que d’autres plongeurs puissent faire la navette dans la nourriture essentielle, le confort et les fournitures médicales.

 

 

 

 

 

 

Mais il a ajouté que les garçons sont situés dans un espace relativement petit qui rendrait difficile toute tentative de forer des ouvertures plus larges pour les extraire.

 

 

 

 

Ministre de l’Intérieur, Anupong Paojinda

Le ministre de l’Intérieur, Anupong Paojinda, a déclaré que les garçons devront utiliser des équipements de plongée pour se frayer un chemin à travers certains tunnels sous-marins. Les enfants seraient poussés ou tirés avec des cordes par des plongeurs expérimentés.

 

 

Mr Laird, qui n’est pas impliqué dans le sauvetage, a déclaré que la tâche était immense. Il a dit que les gens qui apprennent à faire de la plongée débutent dans une piscine, s’habituant à l’équipement avant d’aller en eau libre et ensuite, peut-être, dans des grottes.

 

Ces garçons vont plonger dans des espaces restreints au milieu des rochers pointus, de l’eau qui coule et de la visibilité faible ou nulle, a-t-il dit.

 

« Chaque enfant va être différent », a déclaré Mr Laird. « Certains s’en sortiront bien, d’autres seront paniqués, ils vont rencontrer un environnement inconnu, donc vous ne serez pas capable de prédire. »

 

 

 

 

 

 

Les autorités envisagent même de garder les garçons dans la grotte jusqu’à ce que l’eau se retire complètement, même si cela signifie que les garçons restent dans la grotte jusqu’à l’automne. Cela cependant, serait brutal sur les enfants et exige de nombreuses plongées dangereuses, même pour les plongeurs expérimentés.

 

 

 

 

 

 

« Vous devez tenir compte de la sécurité des enfants », a déclaré la capitaine de l’US Air Force Jessica Tait, qui est sur le site avec un contingent de sauveteurs américain. « Quelle que soit la décision prise par le gouvernement thaïlandais, nous sommes pleinement favorables. »