LAGOS NIGERIA : 9 morts et plusieurs blessés après l’explosion d’un camion citerne

Un camion citerne a explosé jeudi aux embouteillages, mettant le feu à des voitures et faisant neuf morts et au moins cinq blessés, ont annoncé des responsables.

 

Le camion s’est enfoncé dans une voiture de tourisme et a pris feu sur un pont bondé vers 17 heures sur l’autoroute de Lagos Ibadan, un itinéraire utilisé par les navetteurs vivant à la périphérie de la ville.
Le nombre de morts devrait augmenter, car 54 véhicules ont été brûlés, a déclaré un responsable gouvernemental.
Adesina Tiamiyu

Les équipes d’intervention essayaient de sauver les gens pris au piège dans les incendies.

« Nous luttons toujours contre ce feu, et les équipes de secours tentent d’accéder au pont, a déclaré Adesina Tiamiyu, responsable de l’agence de gestion des urgences de l’Etat de Lagos.
Oludare Adodo a rapporté, qu’il traversait le pont dans un bus commercial lorsque son chauffeur  s’est soudainement arrêté et a dit aux passagers qu’il y avait eu un accident impliquant un camion citerne renversé.
« L’essence a commencé à couler, un bus s’est encastré , le feu n’avait pas encore commencé, puis une voiture est entrée dans le bus, ce qui a provoqué l’allumage du carburant.  » a-t- il rapporté.
«Au loin, je pouvais voir plusieurs véhicules essayant de manœuvrer et de retourner sur la route», a-t-il dit. « Certaines personnes abandonnaient leurs voitures et couraient, et ceux qui étaient le plus près du tanker avaient  simplement fusionnés dans un mur de rouge. »
Adodo a indiqué que les passagers sont rapidement sortis du bus après avoir vu les voitures et le camion-citerne engloutis dans les flammes.
« Les gens à l’avant ont commencé à se dépêcher de sortir », a déclaré Adodo. « Le conducteur a disparu en un tournemain, ceux du milieu ont commencé à grimper par les fenêtres. »
Muyiwa Bammodu, qui vit près de la scène, a déclaré avoir vu des victimes être transportées sur des motos pour recevoir un traitement.
Les accidents de camions citernes sont fréquents au Nigeria. En octobre dernier, 20 voitures et quatre motocyclettes commerciales ont été brûlées lorsqu’un camion a déversé du pétrole sur une route très fréquentée.