Limonest : Deux petites filles retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie

Deux fillettes de 3 et 5 ans ont été retrouvées sans vie dans leur chambre, d’un logement de fonction de la caserne de gendarmerie de Limonest dans le Rhône près de Lyon. Une enquête a été ouverte et une autopsie doit être prochainement pratiquée.

 

Cette triste affaire pour l’instant reste inexpliquée.  Deux enfants de 3 et 5 ans (des sœurs) ont été retrouvées mortes ce dimanche 10 juin en fin de journée, dans un logement de fonction de la caserne de gendarmes de Limonest, près de Lyon.

 

 

Selon Le Progrès, qui révèle l’information, les deux petites fillettes étaient dans leur chambre. Et c’est leur maman qui les a retrouvées inanimées chacune dans leur lit aux environs de 18 h.

Après avoir alerté les secours, la maman n’a pu que constater le décès de ses enfants.

 

Dans un  état de choc, la mère des enfants a été prise en charge par un service psychologique de l’hôpital. Ce lundi 11, le père et plusieurs témoins étaient toujours en cours d’audition pour tenter de comprendre ce qu’il s’est passé. Les interrogatoires ont commencé dimanche soir et se sont poursuivis toute la nuit.

Parmi les témoins se trouvaient d’autres gendarmes. Dans la caserne de gendarmerie de Limonest, un vingtaine de famille de gendarmes vivent sur place. 

Une enquête a été ouverte pour « recherche des causes de la mort » et c’est la section de recherches de la gendarmerie de Lyon qui est chargée de mener l’enquête.

Une autopsie doit être pratiquée sous peu sur les corps des deux petites filles. Elle permettra de déterminer si les victimes sont décédées accidentellement ou par l’intervention d’un tiers.