L’Arabie Saoudite intercepte un missile Houthi à Jazan

 Repéré par les Forces de défense aérienne saoudienne, ce dimanche soir, un missile balistique lancé par un groupe Houthi dans la province de Saada, au nord du Yémen, a été intercepté.

 

Depuis le 17 Mai, neuf roquettes ont été tirées vers le Royaume, par des militants au cours du mois de Ramadan al-Houthi depuis.

Un porte-parole de la coalition arabe pour soutenir la légitimité au Yémen  « Turki al-Maliki » et a déclaré qu’un missile balistique a été tiré par la Houthi milice à partir de l’Iran dans la province de Saada vers le territoire du Royaume. »

 

 

 

Turki al-Maliki

 

 

 

Dans un communiqué publié par l’Agence de presse saoudienne « le missile se dirigeait vers » Jazan « et a été dirigé délibérément avec pour cible des zones civiles et à forte densité de population, et a provoqué les Forces de défense aérienne royale saoudienne qui l’ont intercepté et détruit. Des fragments du missile sont tombés sur les quartiers résidentiels sans faire de blessés « .

La Coalition arabe a annoncé samedi, le nombre élevé de morts Houthi au sud de la région Arabie Jizan qui  était de trois personnes, alors que les médias appartenant à Houthi ont déclaré que « de leurs tir de roquettes ont pilonné des positions de l’armée saoudienne dans » Jazan, MIDI et Alramadh et Alkhcl et Souda et ont  tué au moins huit soldats. 

Depuis mars 2015, Riyad dirige une alliance militaire pour soutenir les forces gouvernementales yéménites face au groupe Houthi, qui contrôle plusieurs provinces dont la capitale, Sanaa.

D’autre part, ont annoncé dimanche soir les forces de l’armée nationale, la libération des positions militaires dans la direction « Sarawah » à l’ouest de la province de Marib dans le nord du Yémen.

Les sources militaires ont déclaré à que les forces de l’armée nationale ont libéré trois sites militaires contrôlés par la milice Houthi à l’ouest de Sarawah, « notant que les combats ont entraîné des morts et des blessés parmi les Houthis.

A Taiz, dans le centre du pays, un porte-parole du colonel Abdul Basset al-Bahr a déclaré que l’armée avait pu avancer et contrôler le feu entre les provinces de Taiz et Hodeidah après de violents combats contre les Houthis à l’ouest de la province.

La coalition arabe soutenue par des avions de combat, a pris contrôle des forces militaires sur le fort et le village Ceratophyllus village Alquba avec vue sur la ligne Alrmadh, en soulignant que les affrontements ont entraîné la mort de dizaines de Houthis .

Depuis trois ans  il y a des batailles et des affrontements Taiz, entre soutenir l’armée nationale du gouvernement légitime d’une part, et le coup d’Etat du groupe Houthi d’autre part, ont laissé des centaines de morts des deux côtés et des blessés, ainsi que des milliers de civils déportés en raison des bombardements, dans les quartiers résidentiels de la ville par les Houthi.