USA : Un homme meurt suite à l’explosion d’une cigarette électronique

C’est arrivé à Saint-Pétersbourg, en Floride.

 

 L‘ancien producteur de CNBC  Tallmadge Wakeman D’Elia , 38 ans, est décédé  ce mois-ci le 5 mai à Saint-Pétersbourg, en Floride, après l’explosion de son stylo vaporisateur / e-cigarette, qui a allumé un feu dans sa chambre. Il est le premier mort aux États-Unis par un stylo à vapeur.

 

Des fragments métalliques étaient présents dans le crâne du jeune homme

Un homme de 38 ans est mort à Saint-Pétersbourg (Floride) à la suite de l’explosion d’une cigarette électronique qu’il fumait. C’est le premier accident mortel causé par un vaporisateur électronique. Suite à l’accident  l’incident une autopsie confirme la présence de fragments de cigarettes dans le crâne de la victime. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tallmadge D’Elia a été retrouvé sans vie par sa famille le 5 mai dans sa chambre. L’explosion de l’e-cig a également provoqué un petit incendie. « La cause de la mort est due à une blessure à la tête », a déclaré le coroner, Pinellas Pasco, qui a trouvé des brûlures sur environ 80% du corps de l’homme. 

 

 

 

Tallmadge D’Elia

 

 

 

La cigarette, de marque «Mod», a été fabriquée aux Philippines et distribuée par Smok-E Mountain. 

 

 

 

Un représentant de l’entreprise a assuré  que ses appareils n’explosaient pas, n’excluant pas qu’il puisse s’agir d’un problème de batterie: certaines entreprises les ont clonées pour les revendre comme des pièces de rechange moins chères sans respecter les normes de sécurité.

 

 Jusqu’à présent, selon un rapport de l’Administration américaine des incendies, de 2009 à 2016, il y a eu au moins 195 incidents où des cigarettes électroniques ont explosé ou provoqué un incendie, blessant 133 personnes dont 38 sérieusement..