ITALIE : prostitution d’enfants au stade de BARI

La prostitution des enfants au stade de Bari, a fait rois nouvelles arrestations

 

Trois nouvelles arrestations: ont été effectuées dans la province de Bari sur des personnes de  58, 51 et 46 ans: elles ont été emprisonnées et deux mises en résidence surveillée pour avoir incité des mineurs à la prostitution sur Internet et avoir pratiqué des actes sexuels aux abords du stade « San Nicola. 

 

 

L’enquête effectuée par l’avocat Marcello Quercia du parquet de Bari sur un présumé réseau de prostitution d’enfants avait déjà abouti à trois nouvelles arrestations.

 Le 12 mars, c’est au tour de deux personnes âgées d’avoir des relations sexuelles, en échange de quelques euros, avec un garçon rom de 13 ans. Deux individus ont été condamnés avec une peine au premier degré de 6 ans chacun (procédure abrégée). Par la suite, une autre ordonnance restrictive a été rendue contre un restaurateur de Modugno, F. C, 45 ans, conseiller municipal, entravé par des interceptions audio-vidéo qui auraient documenté des actes sexuels avec un mineur, toujours dans la zone adjacente au stade San Nicola, rapporte la Stampa.

 

 les Carabiniers de la Compagnie San Paolo ,  ont effectués des perquisitions et des saisies dans les maisons de suspects ainsi que du matériel informatique, et ont permis de documenter les activités intenses pour se procurer des mineurs avec l’utilisation des réseaux sociaux  dans des circuits choisis, dont les membres ont été réunis par la même déviance sexuelle .

« Les victimes, expliquent-il, étaient presque toujours des mineurs venant des couches les plus pauvres de la population, souvent avec de tristes passages derrière eux, piétinés dans la dignité et le respect, en échange de quelques centimes ».

 

Le service de « Reservoir Dogs », qui a été diffusé le 19 Mars, 2017 a montré des scènes de prédateurs et des mineurs isolés dans les aires de stationnement du stade.

 La question alléguée de la prostitution impliquerait même les enfants, qui expulsés  avec des familles de roms ont été logés dans des installations sécurisées. 

 

 

 

Silvia Frattasi

 

 

 

Après le’émission à la télévision, l’association « deuxième maman » et « UNICEF Bari » dirigée par, la journaliste russe Silvia Frattasi et le professeur Silvana Calaprice (déléguée aux enfants du recteur de l’Université de Bari) ont promu une procession aux flambeaux sur les Avenues de l’horreur du stade San Nicola. Ils étaient des centaines à marcher contre la pédophilie: les politiciens, les représentant de la police, les citoyens, tous unis ensemble aux chandelles pour dire « Stop alla pedofilia »,

 

« Les investigations se poursuivront concluent les enquêteurs à Bari  pour approfondir tous les indices recueillis par l’analyse des informations  de messages et de photos échangées via les réseaux sociaux ».