Le quartier général du Commandement de la composante terrestre en Irak organise une cérémonie de désactivation

Le quartier général du Commandement de la composante terrestre des forces interarmées a été désactivé aujourd’hui lors d’une cérémonie à Bagdad, signifiant la fin des principales opérations de combat en Irak contre l’État islamique d’Iraq et la Syrie et reconnaissant la composition et les responsabilités changeantes de la coalition.

 

                                               Opération interarmées combinée Opération Inherent Resolve. DoD Graphic

Le CJFLCC était responsable des opérations de la force terrestre de la coalition à l’appui des forces de sécurité irakiennes pendant la campagne pour vaincre ISIS en Irak et libérer plus de 4,5 millions d’Irakiens sous le contrôle brutal de l’EIIL.

Des dirigeants irakiens et de la coalition ont assisté à la cérémonie qui a officiellement transféré les autorités de commandement de la CJFLCC à l’Opération conjointe de la Force opérationnelle interarmées et a mis en vedette une cérémonie traditionnelle de la cérémonie des couleurs.

 

 

Général l Walter Piatt

 

 

«Habiller les couleurs du CJFLCC est un geste symbolique, honorant la persévérance et le sacrifice de nos partenaires de la coalition», a déclaré le général Walter Piatt, ancien commandant de la CJFLCC. « Grâce à notre succès en partenariat, nous sommes en mesure de poursuivre notre soutien au gouvernement irakien sous le commandement unifié de CJTF-OIR. »

Le général Yahya Rasool Abdullah, porte-parole des forces de sécurité irakiennes, a déclaré que le CJFLCC faisait partie intégrante du succès de l’Irak contre l’EIIL.

« L’engagement et le professionnalisme de tous les hommes et femmes de toutes les nations de la coalition ont été de premier ordre, et l’Irak est extrêmement reconnaissant de leur sacrifice et de leur dévouement dans cette tâche », a-t-il déclaré. Nous sommes impatients de faire progresser le partenariat avec le groupe de travail mixte et une amitié qui perdurera dans les années à venir. « 

Avec la désactivation du CJFLCC, ses missions de formation, de conseil, d’assistance et d’équipement à l’appui des forces irakiennes sont désormais regroupées sous un même siège, reflétant ainsi l’engagement de la coalition à éliminer les structures de commandement inutiles. opérations de combat à la formation et au développement de capacités irakiennes liées à la sécurité.