Dix travailleurs humanitaires portés disparus au Soudan du Sud

Juba : Dix travailleurs humanitaires ont été portés disparus à l’extérieur de la ville de Yei, au Sud-Soudan, dans la région centrale d’Equatoria.

 

Leur convoi était en route vers Tore depuis la ville de Yei, tôt le 25 avril pour effectuer une évaluation des besoins humanitaires. Leurs allées et venues et leur bien-être sont inconnus. Le coordinateur humanitaire pour le Soudan du Sud, Alain Noudehou, a exigé leur retour rapide.

 

 

Alain Noudehou,

 

 

« Nous sommes profondément préoccupés par le sort de ces travailleurs humanitaires et nous demandons de toute urgence des informations sur leur bien-être », a déclaré M. Noudehou.

 « Ces personnes, le personnel de l’ONU et des ONG, sont là pour aider le peuple du Soudan du Sud et ne devraient pas être ciblés. Nos collègues doivent être libérés sans condition afin que leur travail puisse continuer. « 

Les dix membres du personnel humanitaire, tous nationaux, comprennent un membre de l’UNOCHA, deux de l’UNICEF, un de l’Organisation sud-soudanaise de développement (SSDO), deux d’ACROSS, trois de Plan International et un d’Action Africa Help (AAH).

« Je condamne fermement la dernière attaque contre des collègues engagés dans l’aide humanitaire d’urgence en Equatoria centrale et appelle toutes les parties au conflit au Soudan du Sud à assurer un environnement sûr et sécurisé, propice à la fourniture d’assistance », a déclaré M. Noudehou.

C’est le deuxième incident impliquant des travailleurs humanitaires détenus par des groupes armés en avril seulement, et le troisième en six mois.